AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [BG]Volkar, aller et détour dans les égouts

Aller en bas 
AuteurMessage
Volkar
Ratier
Ratier
avatar

Nombre de messages : 283
Age : 34
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Volkar Khrein
Race: Humain
Carrière (classe): Ratier (enfin, Répurgateur mais c'est pareil)

MessageSujet: [BG]Volkar, aller et détour dans les égouts   Mer 22 Aoû - 19:18

[HRP] Vous l'attendiez tous (ou pas), vous en rêviez la nuit (ou pas), vous en perdiez même le sommeil (ou pas) .... la voici enfin, l'histoire véridiquement vraie de Volkar, le plus célébre des ratiers d'Altdorf (ou pas ... quoi que ...) [HRP]


Altdorf, année 2518. Une ruelle sombre, avec pour seul éclairage les pâles reflets verdâtres de Morrslieb. Des bruits de course poursuite etouffés et d'étranges couinements inhumains venant troubler le silence de la nuit, bientôt suivis par le raclement contre la pierre d'une plaque d'égout. Une main tenant un étui à cartes s'extirpa de l'ouverture, bientôt suivie par le reste de son propriétaire, visiblement à bout de souffle et apeuré. Cet homme ne semblait pas être âgé de plus de 30 ans et portait sur lui des vétements rapiécés de toutes parts, ressemblant maintenant guère plus qu'à des loques. Il prit à peine le temps de respirer et recommença sa course folle, troublant à chaque foulée les flaques d'eau reflétant cette lune verte inquiétante. Il regardait fréquemment derrière lui, à la recherche d'un mouvement suspect, risquant à chaque enjambée de glisser sur le pavé humide. Bientôt, une tête difforme apparut du trou d'où s'extirpait il y a quelques instants notre étranger. Elle n'avait rien d'humain et ressemblait plutôt celle d'un rat géant, avec des touffes de poil grisatre émergeant au travers de loques crasseuses. Elle émit un couinement sec et un silence glacial s'en suivit, uniquement troublé par la remise en place de la plaque d'égout. Notre homme continua sa chevauchée pendant dix bonnes minutes bousculant plusieurs ivrognes et frôlant une patrouille de nuit, pour enfin finir sa fuite dans une taverne pour mercenaires. Là il se savait tranquille pour la nuit, pour peu qu'il consomme un minimum. "Comment ai-je pu en arriver là ?" grommela notre homme, en sirotant son ale. Son histoire débuta comme celle de bien des jeunes gens dans l'Empire :

Il avait vu le jour à Talheim, petite bourgade au sud-ouest d'Altdorf. Son père y tenait une menuiserie, et ses parents n'avaient jamais quitté leur village, si ce n'est pour aider aux moissons. Volkar, tel était son prénom, eu une enfance banale, rêvant à un avenir heroïque, rempli de monstres et de chevaliers courageux se livrant une lutte sans fin, et où il devait jouer un rôle crucial. Malheureusement pour lui, sa destinée se limitait à la confection et la réparation de chaises et autre mobilier en bois auprès de son père. Il y acquit une certaine maîtrise de son art, même si son esprit vagabondait toujours vers une existence plus aventureuse. Plus il grandissait, plus il passait de temps sur les chemins de ronde des remparts à observer l'horizon et à se balader seul à la tombée de la nuit à l'extérieur du bourg. Cependant il revenait bien vite chez lui, effrayé par les bruits lugubres de la forêt, sous les rires moqueurs des villageois. Sa vie bascula un soir de fête dans le village, lorsque le bourgmestre, à moitié éméché, hissa sa carcasse imposante sur une chaise branlante, afin de calmer les esprits alcoolisés de ses administrés. Dans un dernier grincement de douleur, le siège lâcha, rappelant au notable la plus immuable des lois de la physique : la gravité. La chute provoqua l'hilarité générale de l'assemblée, au grand désarroi du pauvre homme, grognant de douleur au sol. L'incident fut imputé à Volkar, qui prit cette ultime accusation dans le vent comme un prétexte pour quitter sa famille, son village et sa morne existence. Plein d'entrain, notre jeune aventurier se mit le lendemain en route pour le Reik, le longeant vers sa destination finale, afin d'echapper à de mauvaises rencontres dans la Grande Forêt, bandits et autres hommes-bêtes, qui auraient bien vite mit fin à ses rêves.

Bien que son arrivée se fit par la grande porte d'Altdorf, c'est bien dans ses bas-fonds qu'il passa ses premiers mois, faisant les pires métiers pour tenter de subsister. A de nombreuses reprises, l'envie de retourner dans son village le tenailla, mais il ne pouvait s'y résoudre, cela aurait été pour lui un terrible désaveu. De chiffonnier à contrebandier, en passant par ouvrier dans le port d'Altdorf, Volkar se fit une place dans la fange de la société. Mais c'est en tant que ratier que l'homme émergea de son trou cette nuit de 2518, et cela faisait bientôt trois ans qu'il occupait cet emploi. Il avait eu droit à son lot d'horreurs dans les boyaux étroits, tortueux et malodorants des égouts : cultes dépravés, reunions secrétes, mutants tentant de vivre une parodie d'humanité et bien sûr les RATS ! Qu'il en a horreur de ces rongeurs ! Mais paradoxalement, sans eux, rien de sa vie future ne se serait produit. En effet, lors d'une de ses tournées de vérification de pièges, il rencontra pour la première fois de sa vie un Skaven, une sorte d'homme-rat. Cette horreur était en train de saupoudrer les appâts d'une étrange substance verdâtre, glapissant de plaisir à chaque bouffée d'air. Visiblement plongée entiérement dans son activité, la créature ne remarqua pas Volkar, qui eut le temps de se mettre à l'abri dans un renfoncement. Dès qu'il estima pouvoir enfin bouger sans risque, notre ratier alla examiner la substance répandue sur le leurre. Dans la pénombre, une étrange phosphorescence verte émanait du piège. Jugeant qu'il n'avait que trop trainé dans le coin, Volkar embarqua le tout et parti vers la sortie la plus proche, se trompant de chemin une ou deux fois comme à son habitude. Aprés tout cela ne faisait que quatre mois qu'il descendait dans les égouts de manière régulière... Il alla directement rendre visite au chef des gardiens d'égout et lui expliqua sa rencontre, ce dernier ne prêtant qu'une oreille distraire à son récit. Une discussion avec une patrouille de la milice n'eut pour seul résultat que la moquerie des soldats.

Décidant de faire le jour lui-même sur cette drôle d'affaire, Volkar emporta la pièce à conviction dans sa chambre, louée au dessus d'une taverne à ivrognes. Là, il fit manger le leurre à un rat de passage, qu'il enferma dans une de ses cages, et attendit un résultat, plein d'espoir. Ce fut un coq qui le réveilla le lendemain matin. Sa première réaction fut de regarder son colocataire à fourrure, qu'il retrouva mort, étouffé par les barreaux de sa prison, devenu bizarrement trop petite pour lui. Surpris et horrifié par un tel résultat, il fit rapidement disparaitre la masse hideuse par la fenêtre donnant sur l'arrière-cours de la taverne. Le reste de sa journée eut elle aussi son lot de bizarreries, entre la disparition d'un gardien pendant sa ronde nocturne dans les égouts, et la découverte de plusieurs cadavres d'énormes rats, la bave aux babines.

Il y avait définitivement quelque chose de pourri qui se tramait dans les égouts, et Volkar était bien decidé à y faire le ménage, avec ou sans l'aide des autorités !

Spoiler:
 


Dernière édition par Volkar le Dim 18 Mai - 16:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volkar
Ratier
Ratier
avatar

Nombre de messages : 283
Age : 34
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Volkar Khrein
Race: Humain
Carrière (classe): Ratier (enfin, Répurgateur mais c'est pareil)

MessageSujet: Re: [BG]Volkar, aller et détour dans les égouts   Ven 24 Aoû - 6:09

Up de l'histoire pas-extraordinaire de Volkar, le pas-justicier ratier pas-masqué ..... un peu lourd comme formule, m'enfin bon .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deltred
Capitaine mercenaire
Capitaine mercenaire
avatar

Nombre de messages : 4370
Age : 33
Localisation : Reims
Date d'inscription : 14/08/2006

Feuille de personnage
Nom:
Race:
Carrière (classe):

MessageSujet: Re: [BG]Volkar, aller et détour dans les égouts   Ven 24 Aoû - 6:17

C'est drôle, c'est burlesque et même parfois loufoque mais c'est vraiment que du plaisir à lire ^^

La suite ! Que dis je ?!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reikland.forumactif.org/
Thomrik
Gardien des Portes
Gardien des Portes
avatar

Nombre de messages : 630
Age : 29
Date d'inscription : 23/10/2006

Feuille de personnage
Nom: Thomrik Alriksson
Race: Nain
Carrière (classe): Martelier

MessageSujet: Re: [BG]Volkar, aller et détour dans les égouts   Ven 24 Aoû - 14:50

Y'a pas à dire, j'aime ton style Volkar ! Vivement qu'il y ai plus d'action gr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadhino
Torche vivante
Torche vivante
avatar

Nombre de messages : 1149
Age : 34
Localisation : Derrière toi, prêt à voir si tu voles !
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Vadhino
Race: Homme
Carrière (classe): Sorcier de Village

MessageSujet: Re: [BG]Volkar, aller et détour dans les égouts   Ven 24 Aoû - 19:26

Un pâté qui a fort bon goût : vivement la suite ! :biere:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BG]Volkar, aller et détour dans les égouts   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BG]Volkar, aller et détour dans les égouts
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mercenaires du Reikland :: Arrière salle [HRP/Privée] :: Le Hall des Héros-
Sauter vers: