AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La cécité de Karazgorm

Aller en bas 
AuteurMessage
Karazgorm
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 27
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 24/04/2007

Feuille de personnage
Nom: Karazgorm
Race: Nain
Carrière (classe): Pretre des runes

MessageSujet: La cécité de Karazgorm   Mer 22 Aoû - 18:23

Une visite de mon post de recrutement s'impose pour le debut.

La cécité de Karazgorm




Le sort de Heinrich n'avait pas guérit la cécité dont Karazgorm souffrait. Ce dernier décida alors de demander de l'aide à la confrérie pour partir à la recherche d'un prêtre de Shallya. Heinrich, Kenethil, Korv et Yadaraf ont répondu à l'appel. C'est ainsi que le groupe se forma pour résoudre le problème de cécité de Karazgorm.

Yadaraf prit un petit sac transportant des affaires personnelles et l'attacha à sa ceinture, il prit également sa hache dans une main, un sac renfermant un sanglier rôti dans l'autre main et tonneau de bière sur son dos.

Karazgorm fit calquer son doigt. Sa canne runique incrusté de joyaux et de runes s’illumina puis retourna dans sa main, il pris alors son livre de runes et un tonnelet de bière. Il passa sa main dans sa barbe puis marmonna une formule runique. Dans l’air brumeux de la taverne se dessinait alors les runes qu’il venais de prononcé et une lumière d’un ton bleuté illumina maintenant les armes de ses compagnons.

Le groupe sortit de l'auberge du Sguig Boiteux et prit la route sous les conseils de Heinrich.

Kenethil , suivant un ordre bien précis, prit son épée, son arc et son carquois, ainsi que le reste de son équipement . Il suivit alors les autres aventuriers, tout en fredonnant une chanson en l'honneur du panthéon des elfes.

Heinrich commença a conduire le petit groupes vers les quartiers malfamés d'Altdorf lieu ou généralement oeuvrait les prêtre de shallya dont le but était d'aidé les plus démunis et les plus pauvres de tous. Mais alors que le groupes commençait son explorations, le prêtre guerrier remarqua qu'il n'était pas passer inaperçu au yeux de tous et de toutes, et il entendit les pas d'un groupes d'homme et le tintinement de lame sur la maille et se retourna pour les observer. C'était des routiers, ils étaient 7, des détrousseurs de grand chemins, qui avait sûrement vu dans ce petits groupes un nouveau moyens de se faire quelque couronnes.

Yadaraf voyant Heinrich se retourner fît de même. Lorsqu'il compris qu'il allait y avoir une bataille il esquissa un sourire. Il posa doucement ton tonneau de bière, le sac contenant de la nourriture et sortit sa hache.

"Enfin un peu d'action, ça va me dégourdir les jambes."

Le prêtre des runes fit quelques pas de plus avant de s’apercevoir que ces alliés c’était retourné pour combattre. Il se prépara alors à faire face, sortit un petit bloc de granite et prononça une incantation runique. Celui-ci se devenant rouge comme du métal en fusion il la lança en avant du groupe. Puis il pris une poigné de poudre et dessina une rune qui s’incrusta sur son armure.

Kenethil, d'une dextérité incroyable, encocha une flèche sur son arc avant de le bander. Il attendit, aux aguets, le moindre mouvement de la part des bandits.

"Si vous tenez à la vie, ne provoquez pas la colère de Kurnous, et faites quelques pas en arrière, ou mes amis et moi ne vous laisserons aucun choix dans la façon dont vous allez mourir!"'

Korvadiel enserra son bâton à deux mains nerveusement, les combats rapprochés ne le rassurait visiblement pas, dans un élan assuré bien qu'emprunt de tremblements imperceptible il s'élança d'un pas svelte à l'assaut des mécréants et asséna un furieux coup de bâton sur le crâne du voyou surpris d'une telle initiative et d'une telle fulgurance Heinrich vit le frêle mage monté au combat et sourit.

"On va pas laisser un pauvre petit mage faire ce pourquoi il n'est pas fait non? Pour Sigmar !!!! Semper fidélis!!! Mort à ceux qui ne suivent pas le chemin !!!!"

Le prêtre guerrier commença à charger empoignant son marteau a deux mains et fracassant le crâne du premier homme surpris par la contre charge du groupe, le sang de ce dernier gicla avec les morceau de sa cervelle sur le prêtre guerrier lorsque le marteau déchira complètement sa tête.
Alors qu'il combattait, heinrich sentit la ferveur du saint patron de l'empire monté en lui alors qu'il récitait des litanies de Haine. Il se jeta sur le deuxième "routier" à sa porté, mais à contrario du
premier, celui-ci aussi grand que le kislevite avait eu le temps de réagir et avait sortit son épée.
Les passes d'armes entre les deux combattant venait de commencer à la différence qu'Heinrich commençait à ressentir de plus en plus la ferveur de Sigmar coulé en lui, et tout en combattant récita une litanie de puissance et l'arme du tueur nain commença à luire.

Korvadiel virevoltait élégamment sur les pavés moussus de l'allée, parant plus les coups qu'en distribuant, sporadiquement il asséner quelques coups contondants sur les calottes de cuirs impuissantes à protéger leur porteur des coups écrasants de l'elfe, un voyou déjà gisait inerte le crâne en partie fracassé. Le combat redoubla d'intensité et Korv d'une habile passe d'arme se désengagea du combat en une gracile feinte et laissa son adversaire déconcerté l'espace d'un instant avant qu'un nain à la crête flamboyante ne vienne prendre la place de l'Asur qui déjà tentait de canaliser, en vain, les vents de magies...

Kenethil libéra enfin la flèche qui vint se planter dans le torse nu et velu d'un des routiers, qui lâcha la dague qu'il tentait de planter dans le dos d'Heinrich, en poussant un râle de douleur et s'effondrant , baignant dans son propre sang.
L'elfe sortit alors sa grande lame qu'il tint à deux mains, avant de s'interposer entre les assaillants et le maître des runes, affairé dans la création de nouvelles armes mystiques.

"Je suis devant vous maître nain! Pas une de ces brutes n'attentera à votre vie!"

Karazgorm regarda le maître d’épée elfe et sourit. Les runes de frappe qu’il avait activé à l’auberge s’estompait, il recula alors afin de réactivé les runes d’arme de ces compagnons.
Le vieux maître des runes mis en pied en avant et brandit son bâton lorsqu’il marmonna dans sa barbe une litanie qui activa l’une des nombreuses runes inscrites sur son arme. Le bâton runique de Karazgorm
commença à s’illuminé.
Ses compagnons ainsi que ces adversaires comme éblouit par cette lumière mis une main devants leurs yeux, un sifflement distinct retenti lorsque une silhouette venue de ce halo de lumière ce précipita vers les assaillants en poussant un cri de guerre. Les yeux du maître des runes emplis de rage tournait vers le rouge sang . Dans un élan de colère il se jeta vers un des brigand lui fracassant le crâne d’un coup de bâton et d’un revers fuit tombé un des autres brigand en lui donnant un coup dans le tibias qui se brisant face au coup puissant que venait de donné Karazgorm.

Tout ces compagnons étonné par les prouesse du vieux nain restent placide un instant, alors que les brigands qui avaient été épargné reculé comme apeuré.

Korvadiel détacha une potion contenant un voluptueux liquide à l'aspect orange irisé, le bu d'un trait et cassa la fiole sur la tête du malotru le narguant de sa longue lame émoussée, lui enfonça sa dague courbe dans la gorge et l'arracha brutalement mettant un terme à l'air narquois et assuré du bandit imprudent dans un flot ininterrompu de sang, ramassa dans un même mouvement fluide sa longue épée bâtarde et d'un mouvement circulaire et incisif balayant l'air vînt parer le coup de taille violemment asséner par un des acolytes à l'accoutrement sombre. La force du coup de parade de l'asur était aussi doté d'une inertie latente qui fit flancher la garde maintenant fébrile du bandit interloqué...

A suivre... un jour peut etre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La cécité de Karazgorm
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carcassonne La cité
» Cité des mensonges et Peur de l'Hiver
» A propos des Cités Marchandes
» Cherche FoW et Cité des traitres
» Cadwallon ou la cité des voleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mercenaires du Reikland :: Arrière salle [HRP/Privée] :: Le Hall des Héros-
Sauter vers: