AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Ragnvald Odinsson] Extraits du journal d'un Engingneur

Aller en bas 
AuteurMessage
Reynald
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 39
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: [Ragnvald Odinsson] Extraits du journal d'un Engingneur   Sam 28 Juil - 3:50

Plutôt que de présenter un BG de manière conventionnelle, j'ai décidé de poster des extraits des journaux qu'a tenu Ragnvald depuis sa jeunesse jusqu'à nos jours. Une manière un peu différente d'en connaître plus sa vie et sur lui donc. Je dois encore me renseigner afin de mettre des dates, et quelques détails, et je posterai ces extraits au fur et à mesure que je les écris.
Il s'agira généralement de récits d'anecdotes et de faits saillant de son existence.



-28e année

"Aujourd’hui, nous avons trouvé sur le flanc de la galerie que nous construisions une paroi particulièrement friable, faite d’une roche poreuse suintant une légère humidité. Nous n’avons pas creusé là de suite, préférant continuer à avancer plus avant dans la roche dure afin d’en finir avec l’objectif que nous nous étions imposé pour la journée.

Au soir, je suis revenu avec un confrère Mineur et un ami Brisefer pour nous attaquer à cette paroi, qui s’est avérée creuse, menant à un petit boyau naturel, et ensuite à une caverne d’où émanait une étrange lueur bleutée. Nous avons découvert rapidement que cette pâle luminosité provenait de champignons étranges, légèrement translucides. Nous nous félicitâmes d’avoir emmené un camarade Brisefer, car la présence de champignons souterrains est couramment un indice de celle de vils Gobelins de la Nuit. Heureusement pour nous, et sans doute pour eux, il n’en fût rien dans ce cas.Cependant, nous n’étions pas seuls. Parmi les plus gros champignons, nous avons découvert un squig de belle taille, qui dormait là paisiblement.
Ni moi ni mes frères Nains n’avions jamais vu un spécimen tel que celui-là ; il ressemblait aux champignons qui l’entouraient, luisant légèrement, comme eux, et légèrement translucide lui aussi, de sorte que l’on pouvait apercevoir vaguement ses organes internes.

A notre approche il se réveilla, mais, à notre grand étonnement, ne manifesta aucune agressivité. Il se montra plutôt curieux, quelque peu craintif. Nous décidâmes alors de ne pas l’attaquer, et, sur nos gardes, nous l’avons observé un moment. Je lui tendait un morceau de pain ; il s’approcha en humant l’air, puis, d’un geste vif, saisit sa pitance et retourna prestement au milieu de son nid de champignons pour l’engloutir, frétillant de la queue d’un air satisfait.
Nous nous posâmes alors la question de savoir comment il se nourrissait, seul dans cette caverne. Nous avons alors vu quelque chose bouger, dans la petite étendue d’eau à proximité. Comme des larves blanchâtres se tortillant lentement sur les parois. Il y avait, non loin du nid, un peu en hauteur, une sorte d’entrée vers une autre galerie naturelle, mais qui semblait s’être effondrée. Sans doute le squig était il venu par là et s’était retrouvé prisonnier dans la petite caverne, survivant grâce à la présence de ces larves et de l’eau où elles vivaient.

Nous avons décidé de laisser en vie le squig, et l’avons même en quelque sorte adopté, faisant de lui la mascotte de notre groupe de mineurs."


...

"Je progresse dans l’apprentissage des secrets de l’ingénierie. Je dois avouer que ce qui me fascine particulièrement est cette alchimie particulière du feu et de l’eau, qui, en s’unissant font naître la vapeur, capable une fois canalisée de mouvoir des mécanismes complexes et de donner leur puissance à des moteurs, dont ceux de nos merveilleux gyrocoptères.

Ces machines me font rêver ; alors que beaucoup de ceux de mon peuple pensent qu’un Nain n’est guère fait pour voler, mais bien pour vivre au cœur des montagnes et y rester, j’estime qu’avoir une vue aérienne de nos forteresses, entre autres choses, est d’une utilité essentielle pour la surveillance et la défense de notre territoire. Puisse-t-il un jour le comprendre.

Sans compter que je trouve extrêmement grisant de survoler nos cîmes, défiant les aigles et le soleil aux commandes d’une des plus belles inventions naines qui soit !"


-30e année

"Le rite du Kumenoubt s’est bien passé ! Ma présentation officielle au Clan a été évidemment l’occasion pour moi, comme le veut la Tradition, d’offrir aux Ancêtres et aux Dieux mon œuvre d’apprentissage ; un petit engin mécanique mu par un moteur à vapeur miniaturisé, sensé se déplacer sur un rail-crémaillère suspendu, et disposant d’une nacelle où un colis de petite taille ou des messages peuvent être placé. Cela permettrait de transmettre des objets ou des informations d’un endroit à l’autre au sein d’une forteresse, sans faire intervenir un messager ; ce qui serait un gain de temps et d’énergie pour ces nains messagers qui pourraient alors se rendre disponibles autrement.

Les Anciens, visiblement séduits par l’idée, m’ont remis mon premier jeu d’outils personnels, ainsi que le symbole de Guilde du Clan. Je suis à présent Gnutrommi, et par Grungni, je n’en suis pas peu fier !"


Dernière édition par le Dim 29 Juil - 17:27, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reynald
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 39
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: [Ragnvald Odinsson] Extraits du journal d'un Engingneur   Sam 28 Juil - 3:50

[réservé - en construction]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reynald
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 39
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: [Ragnvald Odinsson] Extraits du journal d'un Engingneur   Sam 28 Juil - 3:50

[réservé - en construction]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reynald
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 39
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: [Ragnvald Odinsson] Extraits du journal d'un Engingneur   Sam 28 Juil - 3:51

[réservé - en construction]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ragnvald Odinsson] Extraits du journal d'un Engingneur   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ragnvald Odinsson] Extraits du journal d'un Engingneur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mercenaires du Reikland :: Taverne du Squig Boiteux [RP/Public] :: La bibliothèque-
Sauter vers: