AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Les Chroniques obscures] L'ascension de Sharkor l'avide

Aller en bas 
AuteurMessage
Deltred
Capitaine mercenaire
Capitaine mercenaire
avatar

Nombre de messages : 4370
Age : 34
Localisation : Reims
Date d'inscription : 14/08/2006

Feuille de personnage
Nom:
Race:
Carrière (classe):

MessageSujet: [Les Chroniques obscures] L'ascension de Sharkor l'avide   Sam 7 Juil - 8:05

Sharkor scrutait fièrement l’ensemble de la clairière. Cette nuit les dieux allaient le récompenser. Braghar, le shaman de la tribu n’avait cessé de lui répéter que les signes étaient favorables.
Comme le lui avait prédit le shaman, le convoi était passé plus tôt dans la journée par cette route habituellement déserte pour emprunter le guet qui leur permettrait de franchir la rivière. Les hommes étaient peu nombreux, tout au plus une cinquantaine. Avec les dernières pluies les eaux de la rivière étaient gonflées et colportaient des débris ce qui ralentirait leur traversée.
Sharkor attendait le moment propice, à l’orée de la forêt, caché aux yeux de ses proies. Le moment venu il se saisit du cor des hardes et souffla puissamment dedans. La note stridente résonna comme un appel sinistre.
Des dizaines d’hommes bêtes émergèrent des sous-bois pour se jeter au combat. Sharkor était à la tête de l’une des hardes, hurlant les noms des quatre Dieux du Chaos et brandissant sa pesante hache à deux mains au dessus de sa tête. Il pouvait lire la peur dans les yeux de ses ennemis tandis qu’il se rapprochait d’eux, leurs visages étaient blême et leurs traits figés dans une expression de terreur.
Le choc de la charge fut d’une telle violence que des corps furent projetés en l’air. D’un puissant coup de hache Sharkor traça un large sillon sanglant dans ses ennemis, l’ivresse des combats le submergeait peu à peu et il fut pris d’une soudaine soif de sang. Les humains étaient en rangs compacts, acculés autour des chariots et se préparaient à livrer leur dernier combat.
L’un des humains, un jeune homme n’ayant pas plus de vingt printemps défia le chef homme bête. Sa lance dansait devant les yeux du vieux gor qui fracassa la hampe de l’arme d’un coup de sa hache pour se jeter sur son adversaire désarmé. Les puissantes mains de Sharkor trouvèrent la gorge du jeune homme et un écoeurant craquement retentit quand il lui brisa la nuque.
C’est alors qu’un sorcier fit son apparition. Le rusé chef avait appris à se méfier des jeteurs de sort, même si leur pâle magie n’était en rien comparable à celle dont usaient les rejetons du chaos, ils constituaient une source potentielle de danger. Le vieil homme à la longue barbe, vêtu de robes aux étranges symboles, à la stupéfaction générale foudroya de ses mains le gran-gor Dragh.
A cet instant Sharkor ne pu cacher qu’il fut réjouit de la mort de ce « lieutenant » un peu trop ambitieux à son goût.
Se risquant à jeter un coup d’œil en arrière il remarquait que les gors perdaient de leur ardeur au combat ce qui était mauvais signe. Il ne restait que quelques humains pour défendre les chariots mais les affrontements étaient encore indécis.
Usant de sa magie le sorcier fit tomber la foudre en plein cœur de la horde d’hommes bêtes, ne laissant qu’une épaisse fumée âcre et une horrible odeur de fourrure brûlée. Un nouvel éclair pris pour cible Sharkor cette fois-ci, les dieux semblaient de son côté car il s’en tira indemne. Mais il comprit que ce n’étaient pas les dieux qui lui avaient accordé leur confiance mais Braghar qui avait dissipé la pitoyable magie du sorcier.
Le vieux shaman pointa l’humain de ses longs doigts crochu en signe de défi, ce dernier lui lança une gerbe d’éclairs qu’il dissipa sans aucune difficulté. Tirant ses pouvoirs des royaumes du chaos Braghar en appela aux dieux de la ruine mais son adversaire dévoila un parchemin dont il récita les inscriptions mettant ainsi un terme au sortilège. Le vieil homme usa ensuite de ses pouvoirs pour déchaîner une tempête magique dans laquelle fut prise Braghar.
Mais un individu si rusé et si perfide ne pouvait être vaincu de la sorte et le sorcier fut totalement pris par surprise quand le shaman, réapparu dans son dos, lui fracassa le crâne avec son sceptre des hardes.
Le corps inerte chuta dans la rivière et fut charrié par les eaux saumâtres.
La victoire fut sans appel et les hommes bêtes purent librement s’adonner à la mise à sac du convoi. Chacun tentait de s’approprier le plus de chose possible, des tonneaux de vin, des tentures en soie, des bijoux en or, des armes etc… S’il avait pu sourire Sharkor l’aurait fait, accompagné de Braghar il se délectait de cette scène, ce soir ils festoieraient tous à leur victoire et en l’honneur des dieux du chaos.
Alors que les bûchers illuminaient la clairière et qu’une douce odeur de chair brûlée emplissait l’air Sharkor allait sceller son pacte avec les Dieux du Chaos. Il traversa la clairière en direction de la pierre des hardes. Au passage il arracha une outre de vin des mains d’un ungor, le chétif homme bête grogna de mécontentement mais un coup de sabot lui remis les idées en place.
Arrivé devant l’immense monolithe dressé il retrouva Braghar. Le vieux shaman avait déjà entamé les préparatifs du rituel et était en train de pilé des os dans une boîte crânienne servant de bol à cet effet.
« Sharkor recevoir grande récompense ce soir ! Les vents noirs murmurent que les dieux sont satisfaits ! » Clama Braghar.
Sharkor se tourna face aux hommes bêtes qui commençaient à se rassembler en demi-cercle pour assister au rituel. Il attendait qu’un de ces gors sorte du rang pour venir défier son autorité. Mais la mise à mort du dernier rival était dans toutes les mémoires et avec la mort prématurée de Dragh il n’avait aucun souci à se faire pour cette fois-ci.
En quelques mois Sharkor était parvenu à asservir une bonne partie des tribus hommes bêtes du Massif d’Orquemont et de la Forêt d’Arden. Ses raids se faisaient plus nombreux et plus violent au fur et à mesure que son pouvoir grandissait. Même les minotaures de Gorgorh lui avaient prêté allégeance. Mais il savait aussi que tout ceci pouvait être éphémère et qu’à la moindre erreur il devrait faire face à une foule de rivaux.
Pour l’heure les Dieux d’un naturel capricieux semblaient embrasser sa cause. Quelle meilleure récompense que de semer la mort en leurs noms ?
Le vieux Shaman s’approcha du seigneur des bêtes et commença à badigeonner son épais pelage d’un mélange d’os pilé, de sang et d’alcool tout en récitant une incantation dans le langage obscur.
Une fois cette tache achevée il se rendit à l’autel au pied de la pierre des hardes, se saisit d’une lame effilée et ordonna à deux bestigors de lui apporter l’offrande aux dieux. Au bout de quelques minutes les deux gors revinrent avec un jeune homme à demi nu. Il avait visiblement été battu par ses geôliers car son corps était couvert de contusions et de bleus. Ils hissèrent le captif sur l’autel et l’attachèrent avec de vieilles chaînes rouillées.
Conscient de ce qui l’attendait l’homme ne dit mot, il continua de jeter un regard plein de défiance au shaman et cela même après que le premier coup de lame eut déchiré sa chair. Son sang se déversa lentement sur l’autel coulant dans des petits canaux finissant par dessiner une grossière étoile à huit branche gravée dans la roche.
Braghar tendit la lame à Sharkor qui s’en saisit et monta sur l’autel, le shaman continuait de psalmodier dans la langue obscure, prononçant un flot incessant de syllabes n’ayant aucun sens pour le commun des mortels. Le rituel devait prendre fin quand le seigneur des bête se serra saisi du cœur du sacrifié et l’aura offert aux dieux en offrande.
S’aidant de la lame poissée par le sang il arracha l’organe des entrailles du jeune homme agonisant, le croqua à pleine dent puis le tendit vers le ciel en signe d’allégeance.
De sombres nuages s’amoncelèrent au dessus de la clairière, le tonnerre retentit et la foudre frappa non loin de là. Tous crurent entendre un rire dément charrié par un vent glacial venu des royaumes du nord. Il se mit alors à pleuvoir, non pas de l’eau, mais du sang.
Une forme étrange apparue juste au dessus de l’autel. Une sorte de halo sombre. Les poils de Sharkor se raidirent et une terrible douleur l’assaillit. Il se cramponna la tête de ses deux mains en poussant de sinistres hurlements de douleur. Il avait l’impression que son crâne menaçait d’éclater. Du sang s’écoulait de ses orbites et de son museau. La forme pris peu à peu les traits d’un visage démoniaque, subjuguant littéralement la foule amassée au pied de l’autel. Au milieu des vagues de douleur une voix s’éleva dans l’esprit de Sharkor. Une voix douce mais autoritaire à la fois.
« Mon enfant sens s’écouler en toi mes sombres pouvoirs, tu es mien, tu es mon instrument et c’est en toi que se déversera ma rage ! Tu portes désormais ma marque et chaque vie que tu prélèveras le sera en mon nom ! Mais déçois moi et tu connaîtras la damnation éternelle ! »
Après cela le visage démoniaque se dématérialisa figé dans une cruelle expression. La foudre frappa alors l’autel qui s’embrasa dans un torrent de flammes. La chaleur était insupportable et personne ne pouvait survivre dans un pareil brasier. Le rire dément recommença semblant venir du cœur des flammes, il se répercuta dans l’esprit de chaque homme bête présent. Certains trop faibles tombèrent à terre raid mort.
Puis une silhouette émergea des flammes. Ses yeux brillaient d’une lueur malsaine, une sombre aura l’entourait et ses sabots et ses cornes étaient à présent fait de bronze.
Sharkor avait accompli la communion impie et portait à présent la marque des dieux du chaos. Il sentait la rage couver en lui, il balaya l’assemblée du regard sentant la peur dans chacun d’eux et se délecta de leurs craintes.
Plus personne n’oserait à présent se mettre en son chemin, et partout on allait apprendre à craindre Sharkor l’Avide !

_________________


Dernière édition par le Jeu 12 Juil - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reikland.forumactif.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Les Chroniques obscures] L'ascension de Sharkor l'avide   Sam 7 Juil - 12:24

Superbe texte Drugni vraiment superbe...

On s'y croirait presque...
Revenir en haut Aller en bas
Arnwald
Habitué de la taverne
Habitué de la taverne
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 32
Localisation : Là où le mène l'Aqshy.
Date d'inscription : 18/03/2007

Feuille de personnage
Nom: Arnwald
Race: Humain
Carrière (classe): Sorcier flamboyant.

MessageSujet: Re: [Les Chroniques obscures] L'ascension de Sharkor l'avide   Sam 7 Juil - 14:22

Très bon, j'espère que l'on connaîtra bientôt la manière dont il étanchera sa soif de pouvoir.

(Il y a quatre minuscules fautes cependant...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war.mondespersistants.com/
Ankor Barrberousse
Brisefer
Brisefer
avatar

Nombre de messages : 1395
Age : 30
Localisation : En train d'étriper de L'orcs
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: [Les Chroniques obscures] L'ascension de Sharkor l'avide   Lun 9 Juil - 16:44

Ben Drugni tu sais que j'adore ce que tu écris.

Bravo encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deltred
Capitaine mercenaire
Capitaine mercenaire
avatar

Nombre de messages : 4370
Age : 34
Localisation : Reims
Date d'inscription : 14/08/2006

Feuille de personnage
Nom:
Race:
Carrière (classe):

MessageSujet: Re: [Les Chroniques obscures] L'ascension de Sharkor l'avide   Lun 9 Juil - 17:20

Merci pour ces commentaires je suis touché et j'espère bien vous livrer la suite de ces chroniques en temps voulu. Concernant les fautes si tu peux me les communiquer par mp Arnwald Wink je t'en serais reconnaissant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reikland.forumactif.org/
KarakAlaric
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 443
Age : 26
Localisation : Son atelier, parlant à son autre lui.
Date d'inscription : 12/06/2007

Feuille de personnage
Nom: Alaric IXe.
Race: Nain.
Carrière (classe): Ingénieur.

MessageSujet: Re: [Les Chroniques obscures] L'ascension de Sharkor l'avide   Mar 10 Juil - 7:23

Très très bon texte mais une question reste en suspent... Le dieu du chaos en question, ne serait-ce pas Slaanesh ? Non c'est juste que je me demande Razz
A quand la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deltred
Capitaine mercenaire
Capitaine mercenaire
avatar

Nombre de messages : 4370
Age : 34
Localisation : Reims
Date d'inscription : 14/08/2006

Feuille de personnage
Nom:
Race:
Carrière (classe):

MessageSujet: Re: [Les Chroniques obscures] L'ascension de Sharkor l'avide   Mar 10 Juil - 7:37

Sharkor ne vénère pas un dieu en particulier mais tous les dieux du chaos, de ce fait il porte la marque du chaos universel. Mais à l'avenir peut être se tournera t'il vers un dieu en particulier (je pense plus particulièrement à Khorne ou bien Nurgle).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reikland.forumactif.org/
KarakAlaric
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 443
Age : 26
Localisation : Son atelier, parlant à son autre lui.
Date d'inscription : 12/06/2007

Feuille de personnage
Nom: Alaric IXe.
Race: Nain.
Carrière (classe): Ingénieur.

MessageSujet: Re: [Les Chroniques obscures] L'ascension de Sharkor l'avide   Mar 10 Juil - 9:27

Khorne ou Nurgle ? Bien bien, je ne serais pas contre un bon vieux dieu du sang (nurgle serait vraiment trop crade :s ) mais venant d'un nain comme toi, ce choix me decoit un peu. Les descriptions auraient pu etre tellement plus sympathiques si le choix de Sharkor s'était porté sur Slaanesh :fufu:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deltred
Capitaine mercenaire
Capitaine mercenaire
avatar

Nombre de messages : 4370
Age : 34
Localisation : Reims
Date d'inscription : 14/08/2006

Feuille de personnage
Nom:
Race:
Carrière (classe):

MessageSujet: Re: [Les Chroniques obscures] L'ascension de Sharkor l'avide   Jeu 12 Juil - 20:56

J'ai apporté quelques petites modifications à mon texte, que vous apprécierez j'espère.

Edit : La faute minable...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reikland.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Les Chroniques obscures] L'ascension de Sharkor l'avide   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Les Chroniques obscures] L'ascension de Sharkor l'avide
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mercenaires du Reikland :: Taverne du Squig Boiteux [RP/Public] :: La bibliothèque-
Sauter vers: