AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Heinrich] Récit d'un prêtre-guerrier Kislevite.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Heinrich] Récit d'un prêtre-guerrier Kislevite.   Mar 1 Mai - 8:23

Chapitre I: Corruption



La pluie tombait sur la Drackwald, l'homme était recouvert de sa cape et son visage était masqué. Il avançait sur sa monture caparaçonnée, ce dernier était un robuste destrier de guerre à la robe noire comme la nuit.
L'on entendait au loin les hurlements des loups et l'odeur d'une prise fraichement tuée se mélangeait à celle de l'humidité de la forêt.

Il vit le minuscule hameau devant lui et flanqua un grand coup de talon dans le ventre de son destrier qui commença à galoper de plus en plus vite.
L'homme attrapa son marteau de guerre tout en tenant fermement les rênes du mord.

La capuche qui masquait complètement sa tête s'enleva sous l'effet de vitesse offert par le destrier. Il n'avait pas de cheveux et seule une couronne de fer coiffait son crâne. Son visage quant à lui exprimait une haine immense, il rugit et hurla son cri de guerre:

"Pour Sigmar ! Semper Fidelis !"

Son destrier avait maintenant atteint sa vitesse de galop courante et le prêtre guerrier arma sont marteau à la vue du premier villageois qu'il vit.
Il fit décrire un grand cercle à ce dernier qui décapita promptement l'humain, sa tête s'envolant loin de son corps alors que ce dernier resta debout sous l'effet des nerfs.
Il réarma son prochain coup à la vue d'une femme et cette fois ci se pencha un peu et la frappa en plein thorax dans un bruit de craquement mortel, le marteau la soulevant et la projetant sur quelque mètres.

Le cavalier fit arrêter son cheval devant un maison et en descendit. Il enleva la chaîne qui retenait le livre pendant à sa ceinture et prit ce dernier dans une de ses mains, puis défonça la porte de la chaumière avec son marteau.

A l'intérieur se trouvait un couple de jeunes personnes et un petit landeau. La maison était sale, une table recouverte de bouteilles et d'un tonnelet de bière, un seul lit dont les drap n'avaient sûrement jamais était lavé et surtout une puanteur nauséabonde. C'était pour cette puanteur qu'il était venu dans ce trou perdu.
Le prêtre-guerrier commença à lire son livre et son marteau commença à briller, illuminant la pièce.
La femme se jeta aux pieds du visiteur, mais celui-ci fit un mouvement de recul et lui écrasa violemment le crâne de ses bottes de fer.
Le crâne explosa sous la pression du fer et fit jaillir des morceaux de cervelle et du sang dans toute la pièce.

Le jeune ne bougea pas un instant sous le choc et ne put voir le marteau du prêtre guerrier s'abattre sur son visage. Son corps projeté sans vie contre le mur adjacent.

Le Kislevite commença à lire son livre à voix haute et son marteau devint totalement incandescent sous l'énergie lumineuse dégagée par la piété et la foi extrême du dévot de Sigmar.
Il s'approcha enfin du berceau et son visage se ferma complètement quand il apperçut le nourisson.

Ce dernier n'avait rien d'humain, son corps était recouvert de pustules buboniques et pourtant il respirait, il avait une étrange marque sur le front.


"Sigmar, ai pitié de l'âme de cette enfant."

Heinrich fracassa le crâne de l'enfant avec son marteau en utilisant toute la force qu'il possédait tout en récitant des litanies de purification.
Il vit la cheminée ou un petit feu était allumé, le prêtre guerrier prit un bout de bois sec et mis feu à la chaumière tout en continuant à réciter des litanies, puis il sortit.
Revenir en haut Aller en bas
Laconfir
Maitre sorcier
Maitre sorcier
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 29
Localisation : en prison
Date d'inscription : 18/08/2006

Feuille de personnage
Nom: laconfir
Race: elfe
Carrière (classe): archimage

MessageSujet: Re: [Heinrich] Récit d'un prêtre-guerrier Kislevite.   Mar 1 Mai - 9:02

les fautes mis à part, je trouve ça très sympathique à lire, ça fait bien fanatique sigmarite anti chaos, et un récit avec du nurgle c'est pas si courant, j'apprécie ^^, à quand d'autres incursions ^^

_________________
Laconfir Le psychopathe, niveau 40 renom 69 sur Har ganeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Heinrich] Récit d'un prêtre-guerrier Kislevite.   Jeu 3 Mai - 1:32

[01 Mai - 17h06]
Très bientot, vais refaire des textes t'inquiete pas, certains seront sur les déboires et la vie d'Heinrich ( drunk ) mais d'autres, seront un peu comme celui-ci en plus sanglant axe

J'en ai d'ailleur un que je dois finir depuis longtemps et qui est assez... Morbide je dirais, du grand Heinrich en actions qui n'est pas vraiment tendre hammer

D'ailleurs je peux faire intervenir des personnages de la confrèrie dans mes textes? Car je pense à certains qu'il ne pourras pas faire seul. Bien sur je demanderais en mp et agirrais de concert avec la personne et les envies de son rôle dans le texte Smile

----

Chapitre II: L'orage


La porte s'ouvrit, faisant apparaître l'ombre d'un homme qui ne fut pas visible à cause de l'éclair provoqué par un violent orage qui frappait le Reikland et la région d'Atdorf.
Le silence tomba sur la taverne, perturbé seulement par les pas renforcé des bruits de fer des chausses de mailles de l'homme, ainsi que par le bruit du sang qui tombait sur le sol depuis la tête de la chose que tenait le kislevite.
Il avait déjà fait plusieurs pas et tout le monde scrutait l'inconnu, tandis que lui s'approchait sans détourner son regard d'un petit homme assis qui lui souriait depuis sa table.
Il était immense, sa peau était aussi blanche que la neige mais son visage, entaillé de toute part, était frappé de sillons assez irréguliers, certains plus profond que d'autres, ainsi que de taches de sang frais glissant sur son faciès depuis certaines de ses balafres. Sur son crâne chauve, il portait un silice qui s'enfoncait dans sa peau, les renfoncements cicatrisés par du vieux sang caillé. Il portait une armure lourde qui recouvrait une longue robe de bure du clergé de Sigmar.
Dans une de ses mains se balançait, morbide, un marteau de guerre recouvert de parchemins de pureté, entaché de sang frais, qui trouvait normalement son usage complet avec les deux mains. Dans l'autre main la fameuse tête pendait : à première vue cette dernière avait des consonnances humaines, mais elle était tellement abimée et couverte de sang qu'on pouvait à peine distinguer les traits de sa race.
L'armure en elle même était cabossée et dégoulinait de sang, mais était d'un ouvrage excellent, une immense comète à deux queues finement ciselée d'or pur ornait le plastron. Des sceaux de pureté où étaient écrites des litanies en faveur du Saint patron de l'empire étaient tachetés de l'impureté sanguine d'autrui, sur son gorgerin était écrit le nom de son dieu en lettre d'or, du coté gauche, ainsi qu'une tête de griffon tenant dans sa gueule un soleil, sur le coté droit.
Sur son épaulière droite des croix de fer tenaient les maillons de cette dernière, et sur l'épaulière gauche était écrite en lettre d'or une inscription en Kislevite signifiant « Toujours fidèle. »
Un livre imposant était attaché par une chaîne en argent pur à la ceinture du prêtre-guerrier.

Le kislevite était maintenant en face du petit homme qui au vu de la taille de sa barbe, des noeuds que formait cette dernière autour sa taille et de son armure devait être un nain très important. L'homme lança la tête sur la table et prit la parole.


« Tiens Skani, la tête de l'autre bâtard de Kierk'lash le mille fois maudit, tu peux dire au client que l'affaire à été rondement menée, lui et ses proches ont tous subi la colère de Sigmar le purificateur. »

Le Nain sourit et prit la parole à son tour.

« Parfait Heinrich, tu as bien mérité ta paye. »

Le prêtre guerrier sourit, s'inclina devant le nain et s'avança vers le comptoir.

« Tave, tournée générale, sers ta meilleur bière! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Heinrich] Récit d'un prêtre-guerrier Kislevite.   Jeu 3 Mai - 3:07

Fautes corrigées, ton premier paragraphe se répétait en "qui... qui... qui...", j'ai modifié cela.
Egalement quand Skani dit : "Par fait...", j'espère que ce n'était pas une faute de frappe.
Fais très attention à chaque fois que tu emploies l'imparfait, très souvent tu le remplaces par un participe passé, bêtement parce que tu prononces "é" et pas "è". Ne pas imiter l'oral.

L'histoire elle-même... tu passes trop de temps à décrire l'équipement de ton prêtre, trop détaillé à mon avis. J'ajouterais que tes chapitres sont un peu courts et que pour le moment l'intrigue manque, ce qui est assez mauvais pour une introduction.
Je n'aime pas beaucoup non plus la coordination de principales dont le sujet diffère à chaque fois. Quand tu décris le visage du prêtre-guerrier, tu répètes trois fois le sujet (corrigé) en trois propositions séparées par des virgules.

Et pour te répondre oui, tu peux faire intervenir des merco', Dangorn le fait bien après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Korv le Déraciné
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Perdu dans la fange...
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: [Heinrich] Récit d'un prêtre-guerrier Kislevite.   Jeu 3 Mai - 3:51

J'ai lu , je trouve que c'est un récit vivant et collant parfaitement à ton personnage, cela peut sembler cliché (un prêtre de Sigmar pourchassant les souillés déchus du chaos) mais cela ne choque pas car tu ne t'embourbe pas trop dans le côté niais du prêtre le livre ouvert récitant à tue tête des vers saints et dont le regard se fait toujours inquisteur.
Non, c'est un bon Prêtre Guerrier de sigmar maniant le marteau à deux mains et ne pensant qu'à expurger par le feu et l'acier ^^
Donc j'attend la suite l'ami Cool

Sinon Feurnard, je sais que c'est ta manière de procéder mais bon sur 10 lignes y'en à 9 qui concerne les fautes diverses et la critique du récit et la dernière est neutre, c'est un peu vindicatif et dur comme jugement non ? J'ai déjà vu bien pire comme récit et celui de Heinrich est loin d'être mauvais et tout à fait honorable et meme jouissif par la procuration qu'apporte la description de quelques scènes sanguinolentes ou les membres se détachent en craquement sonore et ou la matière cérébrale jaillies de crânes fracassés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Heinrich] Récit d'un prêtre-guerrier Kislevite.   Jeu 3 Mai - 4:30

Je vous remercies tous les deux pour ce que vous avez dit.

Feunard j'essaye de pas faire beaucoup de fautes, et crois j'étudie le français assidument (c'est une langue difficile quand même quand tu es étranger, et crois moi, je fait mon possible pour pas faire de fautes.)
En ce qui concerne le second texte, j'ai essayé de décrire l'équipement d'Heinrich afin que les gens puissent se faire une idée de la personnes avec qui ils vont jouer et pour les autres tenté de comprendre le personnage.
Pour l'intrigue, pour l'instant ce sont des récits assez découpé pour montrer ce qu'est Heinrich, de quoi il est capable, jusqu'ou il peut aller et ce qu'il peut faire. Les textes comme ces deux là vont continuer le temps que la description physique et morale soit total.
Une fois que ceci sera terminé je commencerais les vrais textes qui seront plus long et dont l'intrigues sera vraiment présentes (par contre, ce sera aussi sanguinolent voir bien plus que le premier)/

Merci Korv de ton soutient et content que tu ais apprécié, il est clair qu'Heinrich n'est pas un prêtre guerrier qui passe sont temps dans les livres, il est avant tout un homme d'action car pour lui la place des prêtres-guerriers est avant tout sur le terrain là où les gens ont besoin de la lumière du patron impériale.
Revenir en haut Aller en bas
kalidor
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 32
Localisation : dans ch'nord
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: [Heinrich] Récit d'un prêtre-guerrier Kislevite.   Jeu 3 Mai - 5:30

Citation :
L'histoire elle-même... tu passes trop de temps à décrire l'équipement de ton prêtre, trop détaillé à mon avis. J'ajouterais que tes chapitres sont un peu courts et que pour le moment l'intrigue manque, ce qui est assez mauvais pour une introduction.

je ne suis pas d'accord, son deuxième chapitre sert clairement à décrire physiquement le personnage, alors qu'il passe du temps sur son équipement et qu'il n'y ait pas d'intrigue me parait tout a fait normal.

Et le premier chapitre décrit plutôt la psychologie du personnage : Rude, sans pitié avec le chaos, pret à faire le necessaire pour purifier le mal, et un fidèle serviteur de Sigmar.
Enfin c'est comme ça que je le ressens.

Donc pour moi c'est vraiment bon pour l'instant, continue sur ta lancée Heinrich Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Heinrich] Récit d'un prêtre-guerrier Kislevite.   Jeu 3 Mai - 7:49

Citation :
Je ne suis pas d'accord, son deuxième chapitre sert clairement à décrire physiquement le personnage, alors qu'il passe du temps sur son équipement et qu'il n'y ait pas d'intrigue me parait tout a fait normal.
Sortie de ce contexte, cette phrase est carrément aberrante.

Citation :
Sinon Feurnard...
Pour vous répondre, j'en reste aux fautes car ce n'est pas mon rôle de juger l'histoire. Si je le faisais... well, 'better not think of it.
De fait, au départ, je voulais juste dire "fautes corrigées" mais un monoligne juste pour cela, ce n'est pas mon genre, alors j'ai un peu développé.
Revenir en haut Aller en bas
Yadaraf / Arkena
Tueur Nain
Tueur Nain
avatar

Nombre de messages : 2029
Age : 33
Localisation : Dans une mine à chercher de l'or
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Arkena
Race: Nain
Carrière (classe): Brisefer

MessageSujet: Re: [Heinrich] Récit d'un prêtre-guerrier Kislevite.   Jeu 3 Mai - 8:38

Feurnard a écrit:
mais un monoligne juste pour cela, ce n'est pas mon genre
Je vais te donner des cours, tu vas voir :feurnard:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Heinrich] Récit d'un prêtre-guerrier Kislevite.   Ven 4 Mai - 10:49

[4 Mai 19h17]

Je tient à remercier grandement Feunard de m'avoir corriger et d'avoir rendu mes textes bien plus lisible.
Je pense qu'il faut pas vous enervez pour mes textes.

Je tient à remercier tous ceux qui les apprécient et les trouves sympathiques je vais m'efforcé de rendre les prochains bien meilleurs.

-----------------------------------------------------------------------------

Chapitre III:Get Wild
Partie 1: Requiem pour un mort


Celà faisait déjà deux jours que le prêtre-guerrier était dans la région maudite de l'empire. Deux maudits jours qu'il n'avait pas vu le soleil, même la chaleur de Dazh n'arrivait pas à perforer les sombres magies qui étaient en oeuvres dans ce coin bannis du visage accueillant du dieu soleil.
Autour de lui tout n'était que désolation, il avait traversé des villages détruits où seul subsitait encore les charpentes des chaumières et quelques rares églises profanés par des pilleurs.
Il s'était arreté dans l'une d'elle et avait prié longtemps. Il avait prié Sigmar de bien vouloir lui donné la force de continuer et il lui avait aussi demandé de sauver les âmes des corps sans vie qu'il allait pourfendre.

Son destrier se fondait dans la nuit noire et seul les pale reflet de Morrslieb lui permettait de voir le sentier.
Au loin l'on entendait seulement le bruit des hurlements des meutes de loups, seul son qui brisé le silence des morts marchant pensant le kislevite, ces même créatures qui était les yeux de leurs sombres maîtres. Des yeux qui luaient d'une rougeur évoquant leurs désirs de chair fraiche et de sang. Ces créatures n'était même plus vraiment les nobles animaux du dieu de l'hiver, ils n'étaient que leurs pâle copies, carcasse mortes réanimés par la plus sombres et la plus impies des magies: La Nécromancie.

A cette pensé le visage d'Heinrich se durcit et il cracha par terre.

Les hurlements s'amplifière soudainement et commencère à devenir ce qui joué par des instruments de ménestrel aurait pu s'appelé une mélodie. Une mélodie assez connu, l'air de celle que tous craignaient, elle n'était ni bonne ni mauvaise et avait son propre dieu tutélaire... La mélodie de la mort.

Le prêtre guerrier stoppa net son destrier et en descendit en prenant son marteau à deux mains, son visage se fermant encore plus.

Une brume se leva soudainement et commença à l'entourer, des bruits de destrier se firent entendre l'espace d'un instant, on pouvait les distinguer malgré les hurlements des bêtes. La brume ne semblait pas naturelle, elle agissait autour du prêtre de sigmar et l'enveloppa comme un piège à loup, se refermant sur lui.

Le kislevite ferma les yeux et commença à murmuré des lithanies de piétés et de dévotion. le prêtre guerrier se vida l'esprit et ne pensa à rien sauf au lithanies et prières qu'on lui avait appris, son esprit commença à se reveillé et scruta les alentours. Il était en alerte constante, présentant le danger. Il huma l'air autour de lui et ressera l'emprise sur son marteau qui luisait faiblement sous l'effet des saintes paroles. Malgré celà, la lumière était trop forte pour lutter contre la brume maléfique.

Les hurlements devinrent encore plus assourdissant, les aigües allait de concert avec les graves, et tout devenait plus mélodieux si l'on peut dire ainsi. Mais ils se turent soudainement et laissèrent place à un petit son de flutte. Ce sont était grave et encré dans les ténébres, il repoduisait plus intensément et plus mélodieusement les hurlements.

Le prêtre-guerrier tenta d'entendre d'où le son venait, mais perçut qu'il venait de tous les endroits en faite. Il laissa son esprit cherché et ouvrit les yeux et frappa un point en hurlant son cri de guerre. Un bruit se fit entendre et la mélopé se tut.


"Bravo mein herr."

-------------------------------------------------------------------------------
[4 mai 20h31]

Chapitre III:Get Wild
Partie 2: Hijo de la Luna


Heinrich apperçut l'homme se relever.

"Qui êtes vous?"

"Je suis Herr Kristen von Ker, et vous êtes sur les terres de mon seigneur et maître le comte Von Carstein jeune prêtre de l'empire."

A ces mots le regard du prêtre-guerrier se figea dans une expression de haine. Il serra son marteau contre lui encore plus fortement et commença à réciter une lithanie de purification à voix haute.
Il se jetta marteau en avant sur l'homme et tenta de lui porter un coup mais ce dernier ne se trouvait déjà plus là.


"Vous êtes bien trop lent, le temps que vous tentiez de me frapper j'ai largement pu me mettre derrière vous, pauvres humain."

Le Kislevite se retourna mais n'apperçut que la brume.

"Chien de la nuit viens te battre si tu l'ose!!! Tu fuit la sainte colère de Sigm...."

Heinrich n'eu pas le temps de finir sa phrase qu'il sentit un mal lui parcourir l'abdomen, une douleur atroce venait de rentrer en lui, il hurla de rage et mis un genou à terre pour observer d'où venait la blessure.
Une vitesse si prodigieuse comment était ce possible?
Le vampire avait eu reussis à lui enfoncé une dague dans le torse. Heureusement pour le dévot, sa cotte de maille et sa plaque d'armure avaient absorber la lame dont seul la pointe avait reussis à entrer en contact avec la chair.


"Vous n'êtes pas une proie de premier choix Mein Herr. Vous ne valait même pas un paysan d'ici."

Le prêtre guerrier ferma les yeux et se concentra.Il chassa la douleur de son esprit et commença à reciter la Lithanie du jugement, tout en essayant de trouver où pouvait bien se situer la créature de la nuit.
Il commença à retrouver quelque peu sa force et se remit debout à l'aide de son marteau.
Une fois sur ses deux pieds, il prie son arme et força nerveusement dessus. Il se concentra encore et put entendre les pas de la créature de la nuit, ce dernier bougeait à une vitesse extraordinaire autour de lui. Il décrivait des cercles comme le font les charognard autour de leurs proie avant de fondre dessus.
Il se passa environ 3 secondes avant qu'Heinrich ne lève soudainement son marteau en ouvrant les yeux et en hurlant


"Du bist dort!!!"

Kristen ne vit venir le coup et rencontra le puissant marteau de guerre qui s'illumina sous l'impact, laissant une trace de marque rouge sur la tête du vampire qui s'envola sous l'effet de l'impact atterissant dans un bruit sourd de craquement d'os.
Ce fut suffisant au prêtre-guerrier pour se jetter sur lui en lachant son marteau.
Il empoigna de toute sa force appelant son dieu tutélaire à la rescousse, les bras de la créature et commença à lui donner des violent coups de tête, faisant par la même pénétrer les pointes externe de son silice dans le crâne du Vampire.
Ce dernier repris peu à peu connaissance, mais il était trop tard, Heinrich avait laché l'un des bras de kristen et c'était emparré d'une petite fiole qui contenait un liquide luminescent.
A la vue de cette fiole le vampire entra dans une colère noir, il n'était plus la créature qui s'amusait avec l'homme, mais le fauve qui devait survivre.
Il mit un puissant coup de coude dans la face du prêtre-guerrier qui vola sur quelque mêtres. Saissisant cette opportunité, La créature de la nuit s'enfuit à travers la brume sous une forme animale.


------------------------------------------------------------------------------

Chapitre III: Get wild
Partie 3: Emergency


Heinrich se releva difficilement et tenta de chercher le vampire au millieu de la brume qui commençait à se dissiper.
Il scruta de longue minute mais ne l'apperçu pas, tout était silencieux, plus aucun son ne se faisait entendre.
Le prêtre-guerrier mit un genou à terre et commença à enlever la dague d'un coup sec en réprimant du mieux qu'il pouvait un rictus de douleur. Il prit aussitot un mouchoir de la poche de son pantalon sous sa robe de bure et le plaça sur la plaie d'où couler un mince filet de sang afin de tenter de colmater la perte de sang, il arnacha le mouchoir avec des parties de sa cotte de maille afin d'avoir les mains libres.

Il se leva et ramassa du bois mort à proximité et les mis en positions.
Le dévot se rapprocha de son destrier et sortis plusieurs silex et revint vers le bois. Là il commença à tenter d'allumer un feu, et reussis après un petit moment.
Heinrich avait mal, il commençait à divagué et son esprit tentait de resisté du mieux qu'il pouvait à l'évanouissement, le sang s'écoulait petit à petit mais plus le temps passé, plus il en perdait.
Il prie l'un des petits marteaux symbolique qui orné son armure et le mit sur le feu en le tenant par la chaine.
Une fois ce dernier incandescent, il enleva le mouchoir avec une main et le jetta dans le feu, puis pris le marteau chauffé à blanc et le posa sur la plaie en le maintenant avec toute sa force.

Cette fois la douleur était trop grande et il hurla comme un fou. Son cris se fit écho dans les montagnes environnantes et se répercuta au plus loin.
Le cris n'avais rien d'humain, il était le fruit de la bestialité humaine qui venait de subir une douleur immense.
Le prêtre-guerrier lutta encore un petit moment contre lui même, et une fois la plaie cicatrisé, il posa le petit marteau sur le sol.

Heinrich alla chercher la petite fiole et répandit du saint liquide autour du feu en cercle puis se plaça avec son destrier au millieu du cercle et s'endormit d'un seul oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Ankor Barrberousse
Brisefer
Brisefer
avatar

Nombre de messages : 1395
Age : 30
Localisation : En train d'étriper de L'orcs
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: [Heinrich] Récit d'un prêtre-guerrier Kislevite.   Sam 5 Mai - 11:53

J'ai bien tout lu et j'aime beaucoup surtout le dernier chapitre...
Très agréable, j'ai eu l'impression de commencer un bouquin.

Sa fait plaisir !

Ankor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Heinrich] Récit d'un prêtre-guerrier Kislevite.   Sam 5 Mai - 12:40

Grand merci, c'est très gentil :biere:

mais le chapitre trois est encore loin d'être terminé, et j'espère que vous aurait encore plus de plaisir a lire la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Heinrich] Récit d'un prêtre-guerrier Kislevite.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Heinrich] Récit d'un prêtre-guerrier Kislevite.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pandawa multi : pano Dragoeuf et hache du guerrier Zoth
» L'GUERRIER ULTIME !!! (ou L'ARENE DES GLADIATEURS !!!)
» [Moc] Le Porteur du Plastron de Lumière, le Guerrier Dragon
» Suigetsu le Guerrier Sanglant ^^
» [guerrier] Rofellos lvl 46

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mercenaires du Reikland :: Taverne du Squig Boiteux [RP/Public] :: La bibliothèque-
Sauter vers: