AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Korvadiel Nelnethrond

Aller en bas 
AuteurMessage
Korv le Déraciné
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Perdu dans la fange...
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Korvadiel Nelnethrond   Sam 7 Avr - 12:12

Chapitre I


L'esquif frêle est balloté par la mer saumâtre et tumultueuse , une sombre forme se découpe à son bord au gré des violentes embardées que la coque subit, cette dernière rongée par les bernacles, voraces et farouches êtres s'agripant de toutes leurs maigres forces à l'embarcation fragile, ne peut que pâtir du violent et tempétueux orage faisant grincer le mince bastingage de l'armature.

Sur les rives blanches de sable, coulant en dunes légères et languides, un contingent épars progresse avec fluidité sur le parterre instable de coquillages et de galets. Leurs cimiers autrefois argentés et rutilants se sont assombris et portent en traces noires les affres de guerres passées.
Les gardes fantômes d'Aär, un instant, semblent continuer leur course frénétique vers les abords du bois de bouleaux jouxtant la plage.
Leurs pas se font plus légers, l'allure ralentit, les muscles se relâchent, le souffle imperceptible du vent dans les ramures ambrées d'ormes millénaires vient calquer son rythme sur les respirations à peine audibles des elfes aux aguets.

En un regard bref et précis ils accommodent leurs vues et canalisent leur attention sur la grande barque au mât envolé, une silhouette élancée et drâpée dans un long châle noir trône stoïquement, au milieu de l'embarcation virevoltante sur les flots déchaînés, crachant leurs sombres écumes sur la plage immaculée.

Un souffle suffit aux gardes fantômes, harmonisant ensemble leurs gestes, ils bandent avec force dextérité leurs larges arcs courbés, un instant plus tard la silhouette du bateau s'est saisie d'une petite chose, l'affichant comme un trophée à la côte escarpée, aux gardes fantômes auxquels les druchii ont tout pris, avant qu'ils ne réalisent qu'un être innocent, malgré son ascendance impie, pleure au creux des mains de sa mère.

Les flèches acérées déjà noircissent le ciel, avant que les traits mortels ne viennent ravir la vie des deux elfes noirs, une seconde salve s'élève dans le ciel et vient avec habileté dévier la première, les pointes viennent retomber de part et d'autre de l'esquif s'enfonçant alors dans le sable.
La troisième, elle, touche son but.

La druchii gît morte, transpercée. L'enfant hurlant récupéré, les gardes fantômes s'en retournent, l'haleine pleine d'amertume, semblable aux embruns salés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigmaris
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 4048
Age : 31
Date d'inscription : 16/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Von Erckert Sigmaris
Race: Humaine
Carrière (classe): Chevalier

MessageSujet: Re: Korvadiel Nelnethrond   Sam 7 Avr - 12:16

prete moi un peu de ton talent raaaaaaah
la suite ... jla veux dans 10 minutes, au boulot ...


ps : t'écris bien T_T

_________________


Pour Sigmar ! Pour l'Empire! Pour ninja !
Citation :
Il vit Dietfried qui était en train d'astiquer son gros marteau en l'attendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mauldred
Chevalier de la Quête
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 6017
Age : 31
Localisation : A la taverne, près du tonneau de vin
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Dangorn de Castagne
Race: Humain (Bretonnien)
Carrière (classe): Chevalier de la Quête (Chevalier du Soleil)

MessageSujet: Re: Korvadiel Nelnethrond   Sam 7 Avr - 13:49

J'ai corrigé quelques fautes de grammaire. Wink

A part ça rien à dire, on sent qu'il y a de la maîtrise derrière.

Cela vaut bien une suite, sans doute ?

_________________
Démacleute Callister, Navigator de la Navis Nobilite, maison nomade Callister. (Dark Heresy & autres jeux basés sur WH40K)
Dash Mauldred, vampire ex-Orphanim, Ordo Dracul, lignée d'Elianka. (Star Citizen)
Dangorn de Castagne, chevalier bretonnien. (Warhammer Online & autres jeux basés sur Warhammer)

Petrus a écrit:
Défenseur de la veuve (si elle est bien gaulée) et de l'orphelin (s'il a de quoi payer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korv le Déraciné
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Perdu dans la fange...
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Korvadiel Nelnethrond   Sam 7 Avr - 13:57

Merci à toi de rectifier (tu as été gentil) mes trop nombreuses fautes grammaticales .

Concernant le suite , étant donné que j'écris au feeling ,comprenez que ca vient comme ça , c'est d'un jet et en une fois (Je viens de tendre une perche à l'être tentaculaire concerné) , j'essaierai malgré tout de donner suite rapidement , et merci aux eventuels correcteurs orthographiques humains qui repasseront derrière moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigmaris
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 4048
Age : 31
Date d'inscription : 16/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Von Erckert Sigmaris
Race: Humaine
Carrière (classe): Chevalier

MessageSujet: Re: Korvadiel Nelnethrond   Mar 10 Avr - 4:31

pense à envoyer deux images pour ta signature =D
:fufu:
http://horned-rat.poce.cz/artwork/art.htm
oh un lien est tombé :fufu:

_________________


Pour Sigmar ! Pour l'Empire! Pour ninja !
Citation :
Il vit Dietfried qui était en train d'astiquer son gros marteau en l'attendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korv le Déraciné
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Perdu dans la fange...
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Korvadiel Nelnethrond   Jeu 26 Avr - 14:00

Chapitre II

De l’art du raid et du pillage




De ce qui ne ressemblait à priori qu'à un massif bloc de grès marin , Korvadiel en avait travaillé l'aspect, la forme et la texture d'une manière si magistrale que d'un monolithe informe extrait des fonds de l'océan intérieur en avait résulté une forme humanoïde élancée, semblant poindre comme un ange miséricordieux au milieu de l'atelier à ciel ouvert baigné de lumière diffuse, tempérée par un voile nuageux grisonnant et constant. L’atelier de l’artiste donnait sur les rivages des Terres d’Ombres, ces dernières faisaient face à la forêt noire se dessinant au loin à Naggarond, une trop mince bande de mer séparant les deux contrées.
Les ruines de l’ancien temple de Vaul servaient d’atelier à Korvadiel et ses apprentis pour pratiquer leur art pour le moins consommé dans le domaine de la sculpture.
Le maître de l’atelier s’en était aller marcher sur le sentier de ses aïeux prématurément, et c’est à cette époque qu’échut à son seul élève, compagnon de son état, la préservation et la sauvegarde de ce sanctuaire.

Korvadiel ne se contenta pas de la bonne maintenance du domaine, il décida également, dans son insondable solitude et soif de transmission, de faire venir des elfes désireux de parfaire leur art dans son atelier et se lança même comme défi d’élargir son pôle d’influence de Tor Elyr au sud jusqu’à la Chrace septentrional et de l’autel de Khaine au nord, non loin de son atelier.
Ses dernières décennies, il les avait passées à fournir, en œuvres de marbre et de grès autant qu’en de non moins noble matériauX tels que le roc et le granit noir, des Haut Elfes ayant grand besoin de rehausser de statues finement ciselées leurs lieux d’habitats.
Sa renommée dans ce milieu élitiste le précédée d’autant plus qu’il était l’un des rare asur à pratiquer ce délicat exercice, ses pairs préférant la peinture, la danse ou l’écriture à l’éreintant métier de sculpteur requérant trop de constance dans le mouvement pour ces elfes impotents considérant la sueur avec dégoût et le labeur comme un fléau.

Ainsi l’atelier à ciel ouvert millénaire de Vardar’ang Vaul reprit vie à mesure que les adeptes y convergés, ressuscitant ce lieu qui, hormis les plages de sable noir granuleux et insidieux s’étirant tout le long de la côte tempétueuse, semblait dans sa magnificence immuable, perdu et désolé, en proie à un délabrement ne venant pas.

***

Korvadiel Nelnethrond, sous l’œil attentif et cérémonieux de ses novices, amorçait le parachèvement de son chef d’œuvre d’un subtil mouvement du poignet imprimant une légère mais précise intonation au marteau tapotant lui-même le burin ouvragé venant fendre imperceptiblement la statue d’où une mince strate de grès blanc tomba en s’évaporant, chétive couche diaphane finissant en poussière évanescente…
Korvadiel saute au bas de son échelle de roseaux blancs pour inscrire sur la stèle d’airain prévue à cet effet sont nom… Cinq coups ajustés dans cette stèle vierge devraient suffire à l’inscrire au panthéon des meilleurs artistes qu’Ulthuan ait jamais vu naître songe un instant Korvadiel, les yeux perdus dans le vague de ses pensées, il se ressaisi et commence son ultime besogne…Premier coup, le vent lui apporte l’odeur épicé des embruns marins… Deuxième coup, les rafales vivifiantes font bruisser au loin les ramures d’ormes et d’ifs millénaires…Troisième coup, dans l’intimité de son âme le déchirement soudain d’une violation prend forme, il la rejette et le bonheur intense reflue dans son esprit…Quatrième coup, cette fois il sent dans ses mains recouvertes de minuscules grains blancs irisés que son labeur touche à sa fin et dans une immense bouffée de bien-être s’apprête à l’ultime geste en même temps qu’un vive clameur, qu’il prend pour l’habituel manifestation d’émotion précédant les évènements d’importance et digne d’attention, naît dans les gorges de ses apprentis.
Cinquième coup, Korvadiel, bien que trop absorbé par son œuvre achevée, entend siffler dans les airs ambiants le bruit caractéristique de traits acérés et dans un second temps il se retourne, les lèvres souriantes les yeux extatiques, et vois des corps lourds au poitrail transpercé s’effondrais en masse informe et sanguinolente dans les herbes d’un vert profond et uni, à présent striées de rainures écarlates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korv le Déraciné
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Perdu dans la fange...
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Korvadiel Nelnethrond   Lun 30 Avr - 15:38

Bientôt je mettrai en ligne la troisième partie du background quand je l'aurai écris, merci de vos remarques et encouragements :fufu:

Si c'est tellement abject à lire dites le moi je rectifierai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deltred
Capitaine mercenaire
Capitaine mercenaire
avatar

Nombre de messages : 4370
Age : 34
Localisation : Reims
Date d'inscription : 14/08/2006

Feuille de personnage
Nom:
Race:
Carrière (classe):

MessageSujet: Re: Korvadiel Nelnethrond   Lun 30 Avr - 17:41

Du très bon boulot ça se lit tout seul Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reikland.forumactif.org/
Mauldred
Chevalier de la Quête
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 6017
Age : 31
Localisation : A la taverne, près du tonneau de vin
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Dangorn de Castagne
Race: Humain (Bretonnien)
Carrière (classe): Chevalier de la Quête (Chevalier du Soleil)

MessageSujet: Re: Korvadiel Nelnethrond   Mar 1 Mai - 1:27

Tu sais déjà ce que j'en pense, je t'ai répondu sur MP Wink

_________________
Démacleute Callister, Navigator de la Navis Nobilite, maison nomade Callister. (Dark Heresy & autres jeux basés sur WH40K)
Dash Mauldred, vampire ex-Orphanim, Ordo Dracul, lignée d'Elianka. (Star Citizen)
Dangorn de Castagne, chevalier bretonnien. (Warhammer Online & autres jeux basés sur Warhammer)

Petrus a écrit:
Défenseur de la veuve (si elle est bien gaulée) et de l'orphelin (s'il a de quoi payer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ankor Barrberousse
Brisefer
Brisefer
avatar

Nombre de messages : 1395
Age : 30
Localisation : En train d'étriper de L'orcs
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Korvadiel Nelnethrond   Mar 1 Mai - 3:02

De la très belle écriture.
On lit ça avec plaisir et j'en redemande.

Encore Bravo !

Ankor Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korv le Déraciné
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Perdu dans la fange...
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Korvadiel Nelnethrond   Dim 6 Mai - 11:24

Chapitre III
Déracinement



Le gréement noir des voilures druchii prenait parfois une teinte écarlate sombre, comme si l’antique cordage de l’arche noir était encroûté d’épaisses couches de sang durcies à la lumière diffuse d’un pâle soleil, legs sanglant des captures vivantes ayant finies leurs mornes jours sur ces rafiots du démon, fendant les flots tumultueux de Naggaroth comme la lame acérée fend la chair rose et tendre.
La mer d’huile que l’embarcation menue traversée avec aisance de par son faible tirant d’eau faisait que sa manoeuvrabilité était sans égale sur mer comme sur les chenaux étroits ou il était difficile de naviguer et qui par ailleurs foisonnés en Naggaroth.
Korvadiel n’était même pas attaché, on l’avait simplement laissé errant sur le pont du navire, les serpents longilignes et voraces aux écailles fuligineux dont des crochets découler constamment un venin corrosif et mortel suffisait à le dissuader de sauter dans les eaux saumâtres bordant les régions côtières et ténébreuses du continent maudit.
L’elfe captif n’avait plus la force de se mouvoir, ces bâtiments navals hormis leurs utilités pour les raids et les pillages se muaient en mouroir pour esclave.
Mais l’amiral corsaire Shaädar Moryadrïn avait d’autre plan en tête pour l’asur à l’apparence miteuse et au teint blafard, le mal de ce pays le rongé et bientôt sa carcasse pourrissante serait jeté aux serpents noirs et leurs anneaux de jais le broierait car déjà son léger teint hâlé avait disparu au profit d’une mortelle couleur ivoirine.
L’altération constante que faisaient subir aux sentiers du destin le grand architecte lui-même permirent, dans leur grande et cohérente anarchie, que dans un fatal soubresaut de conscience intuitive Moryadrïn fit débarquer un matin sur la petite berge d’une île minuscule, alors que la mer gémissait et se préparait à une violente houle, l’asur aux yeux métalliques et ses faibles bagages.
On l’expulsa du navire comme on se débarrasse d’une cargaison encombrante, à demi enfoncé dans un empan de sable irritant et dense, Korvadiel toussa, s’étouffa et pour finir recracha un mélange de sable, d’eau de mer et de gruau infect. Les bottes défoncées, la tunique lacérée les chausses en lambeau il songea un instant à resté ainsi, dans le sable tiède, à s’évader les yeux fermés, en compagnie du lent ressac de la mer l’apaisant et l’anesthésiant doucement…
Plusieurs instants passèrent où il sembla que l’elfe demeurait depuis des éons ainsi prostré.
Puis un voile d’ensommeillement se posa sur l’elfe et c’est un pas métallique et régulier qui l’extirpa de son profond et agréable endormissement, lune d’encre et ciel ombrageux, nulle lumière stellaire ne vint l’illuminer.
Le bruit de pas s’arrêta à quelques enjambées de lui et une ombre soudaine le recouvra, l’ombre d’un être harnaché de métal, son armure d’acier noir était agressive et pénétrante dans ses formes et ses courbes qui étaient caractéristique de l’art brut et sans vergogne druchii.
Deux mains gantées, froides et mordantes, vinrent se loger sous ses aisselles meurtries et le traînèrent en l’éloignant de la plage, bientôt le sol devint plus dure et accidenté, on le tirait dans les terres, au milieu de l’île, Korvadiel toujours les yeux clos respirait des odeurs étranges, morbides, musquées, comme si un brasier consumé les restes de cadavres décomposés et pour palier aux relents des gens y aurait ajouté des épices afin que dans la fournaise les essences en se mélangeant deviennent soutenables.
Korvadiel, sous l’emprise de ses douleurs exquises et des rafales glacées lui rapportant les senteurs putrescentes de chairs incandescentes, ne pus que s’avachir un peu plus dans les mains de l’éxécuteur et à nouveau sombra dans un sommeil second ou hormis ses pensées il ne pouvait mouvoir son corps.
Sa carne endolorie fut étendue sur un parterre de marbre noir gelé, et dans un ultime sursaut de lucidité vagabonde il réalisa sa situation pour la moins précaire et incertaine ; après cela il n’était plus qu’un amas de chair d’albâtre se desséchant à la morne lueur de torchères charbonneuses, hôte d’êtres dont la perversité malsaine et la cruauté inextinguible ne semblait pouvoir s’apaiser surtout lorsque entre leurs mains échoyait un asur d’Ulthuan…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korv le Déraciné
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 28
Localisation : Perdu dans la fange...
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Korvadiel Nelnethrond   Jeu 5 Juil - 9:05

Chapitre IV
De la captivité et de l'espoir vagabond


Cela faisait près de vingt-deux longues et pesantes années que l’asrai Korvadiel, natif du Pays des Ombres, région d’Ulthuan faisant face aux noirs rivages de Naggarond, était captif sur l’île d’Obsidion, serviteur et dévot de la sorcière druchii aux sombres pouvoirs Saëranya Volandresy.

Elle l’avait brisé à l’aide des mêmes rituels sournois et insidieux que le Roi Sorcier lui-même avait utilisé sur le Gardien d’Yvresse.
De force elle avait fait pénétré dans l’esprit de l’elfe le maléfique langage des elfes de Naggaroth : le drukh-eltharin, et avait enchaîné sa volonté à la sienne afin qu’il ne puisse se rebeller, lier par l’immonde rituel l’obligeant à lui obéir sans contester.
Esclave servile d’une loyauté s’étant à peine fissuré au long de pénibles années, de rares fragments de ce qu’avait été Korvadiel subsistait en lueurs éparses faiblissantes, luttant pour renverser l’esprit asservi de l’asur aux yeux rouge sang.
Car l’affliction corporelle et mentale résultante de ces années de captivité et de servage avait décoloré la peau de l’elfe, la rendant aussi blanche que les langes d’un enfant, et sa pigmentation oculaire elle aussi avait désertée et deux orbes couleur rubis fixaient désormais d’un regard voilé la sombre maîtresse druchii préparant ses abominables mixtures.

Et dans la solitude sordide et surnaturelle de sa prison de marbre, Korvadiel chaque jour,bien que cela sois une notion vague car les jours n’étaient différents des nuits qu’en cela qu’ils laissaient apparaître une légère lueur dorée au loin, éclairant l’île comme l’aube timide éclaire d’une lumière tamisée la terre plongée dans les ténèbres, sortait de sa cellule et son geôlier, Maggan Vrillelarme, le jaugeait d’un œil semblant étrangement affectueux et protecteur à la fois, bien que Korvadiel ne doutât plus de sa dangerosité et de son instabilité lorsqu’il le vit massacré froidement à l’aide de son immense draich acéré une douzaine de prisonnier provenant des quatre coins du vieux monde, nains des contreforts montagneux, hommes de Norsca, braves de l’Empire et homme lézards des luxuriantes jungles de Lustrie .

Néanmoins l’elfe livide se sentait certain lien de nature obscure avec l’exécuteur, et à plusieurs reprises ils se divertirent ensemble des quelques mornes spectacles qu’offrait l’île blafarde.

***************

Une journée plus lumineuse que d’habitude vit l’arrivée salvatrice de deux navires blancs, chacun deux abritant sur ses ponts radieux un détachement des meilleurs combattants de Hoeth et d’Ulthuan toute entière : les maîtres des épées de Hoeth parés dans leurs somptueuses armures ornementées, leurs grandes épées cérémonielles attachées élégamment à leurs ceinturons de cuir blanc, les lames parfaites et irisées somnolentes dans leurs fourreaux de platines ; les regards étincelants de détermination faisaient échos au légendaire stoïcisme de ces fantastiques guerriers, maniant l’épée aussi adroitement que le poète sa plume.

Linwë, Grande Lame dirigeante à bord de «L’ire boréale», fixait de ses yeux émeraudes l’horizon voilé ; tournoyante au loin la brume ne semblait pas vouloir se dissipée et ses volutes entravés les manœuvres des navires qui hésitaient à présent à s’enfoncer dans cette tourmente grisonnante.

Mais l’archimage Jadmaryl se refusait à se laisser retarder plus longtemps par ce brouillard trop audacieux.
Il murmura quelques paroles inaudibles qui se fondirent dans la douce litanie du vent marin, et peu à peu le nuage morbide se désagrégea et l’île funeste leur apparut distinctement, trônant fièrement au milieu des eaux du Grand Océan, minuscule parcelle de terre narguant l’immense et sombre Naggaroth.

Et dans le jardin forclos de son esprit discipliné, un trouble indescriptible s’empara de Linwë en même temps qu’un elfe blême et agonisant depuis des éons entre les murs d’une ténébreuse prison relevé la tête, sentant s’insinué en lui une présence incisive, le sondant et l’observant sans être elle-même consciente du phénomène.
Korvadiel vit les douces radiances d’un pâle soleil éclairaient les splendides coques de navires immaculées, et quittant les vues de celui qui le lui les offraient à son insu, l’asur sentit un espoir nouveau prendre racine en lui à mesure qu’un notable regain d’énergie afflué dans son corps décharné….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Korvadiel Nelnethrond   Jeu 5 Juil - 9:17

La suite, la suite la suite, la suite...

J'adore, encore, encore..

Tu nous fais mariner là...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Korvadiel Nelnethrond   

Revenir en haut Aller en bas
 
Korvadiel Nelnethrond
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mercenaires du Reikland :: Taverne du Squig Boiteux [RP/Public] :: La bibliothèque-
Sauter vers: