AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Les doigts dans les yeux : La vie dans les vestiaires

Aller en bas 
AuteurMessage
Deltred
Capitaine mercenaire
Capitaine mercenaire
avatar

Nombre de messages : 4370
Age : 34
Localisation : Reims
Date d'inscription : 14/08/2006

Feuille de personnage
Nom:
Race:
Carrière (classe):

MessageSujet: [RP] Les doigts dans les yeux : La vie dans les vestiaires   Ven 4 Déc - 9:03

Voulez-vous tout connaître de vos joueurs favoris? Voulez-vous découvrir leurs secrets? Les caméras de Cabalvision sont parvenues à se faufiler dans les vestiaires des équipes participant à la ligue CMR pour capter tout ce que vous autres les fans aimeriez découvrir sur vos idoles du ballon ovale.

Attention aux âmes sensibles certaines scènes pourront heurter les plus sensibles et les propos tenus par certains pourront faire rougir même les plus frivoles damoiselles bretonniennes.

Préparez vous à une plongée dans l'univers sanglant du Blood Bowl !

[Ce post est uniquement à but récréatif, il sert à chacun pour donner vie à son équipe et ainsi donner une dimension supplémentaire à la ligue.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reikland.forumactif.org/
Kenny la poisse
Maître d'Armes
Maître d'Armes
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : En train de méditer dans un coin obscur de la galaxie
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Lucian Zane
Race: Humain
Carrière (classe): Jedi Gardien

MessageSujet: Re: [RP] Les doigts dans les yeux : La vie dans les vestiaires   Sam 5 Déc - 7:33

QG des Blood Krakens, deux jours après la mort brutale du précédent coach.

-C'est une honte ! Un scandale !
-Il faut faire quelque chose !
-Ca ne peut pas continuer ainsi !
-Avec un coach pareil, on va être la risée de toute la profession !
-Un NAIN ! Quel déshonneur ! Et je vous parle pas de son assistante !
-Oui ! Il faut que quelqu'un lui dise de partir !
-...
-...
-...


Le vestiaire devint brusquement silencieux.

-Vous êtes des lâches, des pleutres, j'y vais puisque c'est comme ça !

Le fier blitzeur elfe noir sortit à grand pas du vestiaire et alla toquer à une porte, avant d'entrer. S'ensuivit une conversation animée, suivi d'un grand fracas, de quelques cris de douleur et d'un vague couinement d'agonie druchi.

Etrangement, le reste des Blood Krakens préférèrent aller sagement vérifier l'affûtage de leurs crampons.

***


-Non mais sérieusement Durgan, tu sais combien ça coûte un joueur elfe noir ?
-Qu'est-ce que j'en ai à carrer ? Il avait qu'à pas m'causer gras, l'eunuque à antennes !

-Mais...
-Vais pas m'laisser emmerder par des pétasses en crampons aiguilles !
-Mais...
-Et c'est moi l'boss et s'ils sont pas jouasses j'les prends tous en même temps moi ! J'en f'rai des lardons pour la salade dégueulasse que t'essaies de me faire passer pour de la bouffe moi !
-Mais...
-Et si j'entends encore un connard mal luné se plaindre de mon coaching, j'le pends par l'anus à un croc d'boucher en guise de bannière pour le prochain match !
-Mais...
-Et d'abord ton régime tu peux te l'mettre où j'pense, ça t'aidera à chier droit !
-...
-Mais où tu vas ? Rhaaa mais reviens bordel, c'est bon, je rigolais... Ils sont très bien tes étrons p'tite fesse...
-VA TE FAIRE FOUTRE CHEZ LES ORQUES, SAC A GRAISSE ! JE VAIS ALLER CLAQUER LE RESTE DU POGNON QUE T'AS FAUCHE AUX NAINS ET ME PAYER DES FRINGUES, CA TE FERA LES PIEDS !


La porte claqua à en faire exploser les tympans de Durgan. Il resta un moment à se gratter la barbe, se sentant un peu merdeux pour le coup. Surtout pour l'or.

Se dirigeant vers la sortie à grands pas, Tyris passa devant la porte du vestiaire et se figea dans son élan.

-Qui a ricané ?
-Dégage, l'Asur, on t'a pas sonnée, maugréa la furie.
-Quand on aura besoin de conseils gastronomiques, on t'appellera, railla un coureur.
-T'as pas des courses à faire ? râla un trois-quarts.
-Qu'est-ce que t'as ma belle, tu veux m'faire reluire la dague ? lança l'assassin.

La haute elfe plissa les yeux, les elfes noirs écarquillèrent les leurs. L'assassin se sentit soudain très seul quand ses camarades se furent mis à couvert dans leurs casiers. Mais sa solitude ne dura qu'un instant et sa carrière guère davantage, après l'impact explosif de la colonne de lumière sur le toit du vestiaire.

-Merde c'est quoi encore ce bordel ? interrogea Durgan en courant voir l'ampleur des dégâts.
-T'as un autre crétin à effacer du roster.
-Non mais sérieusement Tyris, tu sais combien ça coûte un joueur elfe noir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Branak Skarginson
Bijoutier
Bijoutier
avatar

Nombre de messages : 1047
Age : 31
Localisation : Au coin du feu
Date d'inscription : 22/04/2007

Feuille de personnage
Nom: Branak Skarginson
Race: Nain
Carrière (classe): Bijoutier joiaillier (prêtre des runes)

MessageSujet: Re: [RP] Les doigts dans les yeux : La vie dans les vestiaires   Dim 6 Déc - 5:38

Dans un grincement sinistre, la lourde porte s'ouvrit sur un escalier en colimaçon particulièrement.

Maztrak descendait lentement les marches, faisant résonner son imposante armure du chaos contre la pierre nue. De la main droite il tenait une torche, seule lumière dans cet endroit étriqué et angoissant. Il portait également en baluchon une vierge de fer de la taille d'un homme qui sonnait dans un bruit d'acier contre l'armure de l'élu de slaanesh.

- "Président du vice puis je vous poser une question ?" tonna une voix à l'intérieur de l'objet de torture.

- "oui, vice président, qu'y a t-il ?" répondit Maztrak a Sinikor son assistant et son jouet de domination.

- "Président du vice. Il parait que vous vous êtes mis en tête de créer une équipe de blood bowl ?"

- "Cette question tombe bien Sinikor, je comptait justement te la montrer à l'instant même." lui répondit l'élu alors qu'il arrivait en bas du sombre escalier.

- "Et comment comptait vous les entrainer président du vice ? Nous n'avons pas de terrain à disposition"

- "Suffit Sinikor, un peu de respect envers ma divine personne" lança le géant d'acier tout en secouant la sculpture d'acier sur son dos, arrachant des cris de plaisir et de douleur à son assistant qui se lacérait sur les piques de la dame de fer. "Je ne les entraine pas !" conclua t-il avec ferveur.

Puis le guerrier ouvrit une seconde porte, tout aussi grinçante que la première. Les deux slaaneshites arrivèrent dans une vaste salle circulaire, elle était noyé dans une lumière verte lugubre qui provenait d'une petit pierre luisant de la même couleur, posée sur un piédestal au centre du cercle. Sur les murs étaient attachés onze créatures, hommes ou homme-bêtes, parfaitement nus et fermement menottés au mur par d'épaisses chaines, elle même fixé à la roche par des rivets de la taille d'un poing. Chacun de ces êtres étaient bâillonnés, les yeux bandés et les oreilles bouchées.

Sinikor observait la scène des deux seules petits trous au niveau des yeux, seules hublots vers l'extérieur dans sa prison sadique.

- "Voilà mon équipe !" Rugit le soldat de la tentation. Des meuglements plaintifs se firent entendre a travers le bâillon de certains prisonniers. "Tous de fier adepte du dieu de la perversion et des désires inavouables. Enfermés ici, ils subissent la pire torture que ma noble personne ait pu leur offrir... l'impossibilité d'assouvir le moindre désire, la moindre pulsion sadique, masochiste ou luxurieuse. Voici, la frustration slaaneshite dans sa plus belle forme." Puis il mit son jouet humain face à la pierre verte. "Quand à la malpierre, disont qu'elle est là pour améliorer les compétences de mes joueurs". ironisa t-il dans un rire tonitruant.

Il retira son gant d'acier, et commença a faire le tour de la salle, passant ses doigts sur l'abdomen de chacun d'entre eux avec une légèreté qui semblait improbable devant un homme de sa carrure. Des frémissements de plaisir agitèrent chaque prisonnier alors qu'ils continuaient leurs râles plaintifs. "Ainsi chacun d'entre eux devient un véritable fou furieux sur le terrain, avide de sentir et de faire sentir tout et n'importe quoi. La bagarre d'un match devient alors la plus belle sensation, et c'est sans oublier les cadavres des joueurs adverses pour les quelques nécrophiles de l'équipe. D'ailleurs, que Slaanesh bénisse celui qui a mit des piques sur le ballon de Blood Bowl."

- "Mais président du vice, n'avez vous pas peur que cette obscurité et cet immobilisme nuisent a vos joueurs lors d'un rude match en plein jour ?"

- Maztrak secoua a nouveau la vierge de fer d'un mouvement sec du poignet pour punir l'impertinence de son compagnon. "Sâche que j'y ai pensé !"

Ils dirigèrent alors vers un autre salle, celle ci était plus convenu, illuminée par une vingtaine de trou à travers le plafond. Sous chacun d'entre eux, une cage suffisamment grande pour contenir un et unique homme. Les barreaux de nombreuses d'entre elle avaient subis les supplices de leur prisonnier, ils étaient tordus pour certain, rongés pour d'autre ou pire encore. Une des façades de chaque cage n'était pas faite de barreau mais d'un plaque de fer totalement opaque. Ainsi chaques cellules étaient disposées de telle sorte qu'on ne puisse pas voir les autres de l'intérieur.

- "A peu près une journée avant le match, je les enferme dans une de ces cages, que je suspend ensuite en l'air" dit-il en indiquant d'imposantes chaînes accrochées aux toits des cages. "Ainsi, mes joueurs peuvent s'habituer à la lumière du jour et peuvent aussi se mouvoir dans une certaine mesure. Enfin juste assez pour éviter leurs élans masochistes, bien que je sois obligé de leur serrer la bouche avec une ceinture de cuir pour les empêchés de se lancer dans l'auto-mutilation."

- "Je vois que vous avez pensé à tout président du vice" résonna la voix emprisonnée de son assistant. "Mais, si je puis me permettre, comment arrivé, a déplacer ces forcenés, comme ils sont là, ils doivent être dans un état proche de la frénésie."

La vierge de fer se balança à nouveau dans le dos du guerrier de Slaanesh, Maztrak avait mal apprécié cette insinuation de son impuissance face à la brutalité de ses joueurs.

- "Mon être parfait a aussi pensé a ceci..."

Il se dirigea alors vers une porte seule, au fond de la salle. Elle était faite d'acier, de gromril pure plus exactement. Des doubles gonds la fixait solidement au mur. Des runes chaotiques, luisant d'un rose pâle, avaient été gravé anarchiquement sur le métal. Quatres énormes cadenas scellaient enfin celle-ci.

Mazrtak, s'arrêta et chercha dans son armure, puis y sortit un trousseau de quatre clefs. Avec chacune d'entre elle il déverrouilla un cadenas. Puis il baissa la clenche de la porte et l'ouvrit. Un bruit de mistral, un vent fort, comme une aspiration d'air de la salle ce fit sentir. Celle-ci était plongé dans un noir parfait, seule la torche du guerrier en éclairait l'intérieur, mettant à vue une unique cage haute d'un peu moins d'un mètre, baignée dans une vapeur d'un bleu glacial, recouverte d'une toile parsemée de sceau corrompus.

- "Slaanesh, dans sa grande bonté, m'a accordé l'un de ses plus puissants sbires. Une créature si terrible que moi même j'avoue en avoir peur... Je te conseille de te boucher les oreilles Sinikor..." lui dit l'élu tout en joignant le geste à la parole.
- "Je ne peux pas Président du vice..." lui répondit t-il paniqué alors qu'il se débattait dans sa camisole d'acier.

Maztrak inspira un grand coup, et retira d'un geste ample le tissus, dévoilant ainsi l'engeance du chaos, de forme sphérique et de couleur rosâtre, ayant sur son front une sorte d'immonde excroissance de la même couleur que sa chair. Son horrifiant visage était constituait d'une bouche faussement agréable et de deux yeux bleus globuleux tellement pervers et charmeur que l'on ne pouvait se tromper sur la divinité qui l'avait fait naître.
Le monstre alors réveillé se tourna et fixa Maztrak du regard puis rugit : "RONDOUDOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenny la poisse
Maître d'Armes
Maître d'Armes
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : En train de méditer dans un coin obscur de la galaxie
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Lucian Zane
Race: Humain
Carrière (classe): Jedi Gardien

MessageSujet: Re: [RP] Les doigts dans les yeux : La vie dans les vestiaires   Dim 6 Déc - 10:34

Durgan recomptait pour la troisième fois la pile de pièces d'or.

-79 996... 79 997... 79 998... 79 999... Et 80... Ah la salope !

Le nain courut à travers la pièce à la poursuite de la couronne qui avait roulé sous la table.

-J'te tiens, bordel de merde ! s'écria-t-il en brandissant triomphalement la quatre-vingt millième pièce de recette. Il la déposa délicatement au sommet de la pile alors que quelqu'un frappait à la porte.

-Ouais ?
-Durgan, c'est moi. Le toubib dit que le trois-quarts pourra pas jouer le prochain match. Sa cheville est cassée, et il boitera sans doute définitivement.
-Qu'est-ce que tu veux qu'ça m'foute ? Il ira sur le terrain et c'est tout !
-Il tient à peine debout, il est incapable de courir là.
-C'est pas grave, il restera au milieu pour prendre les beignes. Il fait déjà ça très bien j'trouve.
-Bon, comme tu le sens. Et sinon, je peux t'emprunter un joueur pour porter mes paquets ?
-Ouais, t'as qu'à emmener le blessé justement, ça lui fera de la rééducation.
-Ca marche. Je peux faire autre chose avant de partir ?
-Ouais, dis à la furie de ram'ner ses miches dans son bureau
, répondit le nain avec un grand sourire grivois, elle a bien joué, j'ai une prime à lui r'mettre...
-Je vais vomir.
-Ouais, elle aussi, mais j'f'rai avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mauldred
Chevalier de la Quête
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 6017
Age : 31
Localisation : A la taverne, près du tonneau de vin
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Dangorn de Castagne
Race: Humain (Bretonnien)
Carrière (classe): Chevalier de la Quête (Chevalier du Soleil)

MessageSujet: Re: [RP] Les doigts dans les yeux : La vie dans les vestiaires   Dim 6 Déc - 15:09

"Bon, Gorgoth, mon ami, il faut faire quelque chose, ça ne va pas du tout là.
- Ta gueule, Dang'.
- Par les sainctes culottes de la Dame du Lac, surveille ton langage ! Tu m'as l'air préoccupé. Qu'y a-t-il ? Tu sais, tu peux me le dire...
- Y'a quelque chose que t'as pas compris dans 'ta gueule' ?"

Le comte Dangorn de Castagne ouvrit la bouche pour répondre à Gorgoth mais il se rendit compte que ça ne servirait à rien de le vilipender. Il avait sans doute des problèmes en ce moment et il était du genre à les résoudre seul, se confier n'était pas dans sa nature.

Mais la défaite contre les Canonballs ne pouvait être imputée seulement à l'état psychologique de Gorgoth. Toute l'équipe avait été mauvaise. Toute. A l'exception du Baron de Havras qui n'avait pas hésité à prendre des coups et à en rendre, le seul de l'équipe à avoir tué un joueur nain à ce jour, et le seul que Dangorn avait félicité. Les autres s'étaient montrés incapables de seulement prendre le ballon ou de briser la "cage" adverse. Les nains en revanche avaient joué très tactique, leur coach les avait parfaitement entraîné.

"Comment va Martin ?" demanda Dangorn à la damoiselle du Graal qui s'occupait des blessés. Son ancien écuyer, Martin Delatour, avait failli se faire tuer pendant ce match, un nain lui avait marché sur la trachée.
"Il va mieux, messire. J'ai stoppé l'hémorragie, il ne s'étouffe plus avec son sang. Il pourra jouer la semaine prochaine, mais n'espérez pas de lui des miracles, je ne pense pas qu'il pourra courir."
"Vous avez fait de votre mieux, Mélusine. Merci."

Encore un joueur qu'il faudra ménager au prochain match. Dangorn se demanda s'il n'avait pas trop de receveurs dans son équipe. Un blitzeur de plus, tel le Baron de Havras ou le sire Guilhem, serait sans doute un choix à considérer pour une prochaine ligue.


[HRP]
Mon roster à ce jour, une défaite dans les dents :


[/HRP]

_________________
Démacleute Callister, Navigator de la Navis Nobilite, maison nomade Callister. (Dark Heresy & autres jeux basés sur WH40K)
Dash Mauldred, vampire ex-Orphanim, Ordo Dracul, lignée d'Elianka. (Star Citizen)
Dangorn de Castagne, chevalier bretonnien. (Warhammer Online & autres jeux basés sur Warhammer)

Petrus a écrit:
Défenseur de la veuve (si elle est bien gaulée) et de l'orphelin (s'il a de quoi payer).


Dernière édition par Dangorn de Castagne le Lun 7 Déc - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deltred
Capitaine mercenaire
Capitaine mercenaire
avatar

Nombre de messages : 4370
Age : 34
Localisation : Reims
Date d'inscription : 14/08/2006

Feuille de personnage
Nom:
Race:
Carrière (classe):

MessageSujet: Re: [RP] Les doigts dans les yeux : La vie dans les vestiaires   Lun 7 Déc - 9:10

Camp d'entrainement des Durs à Kuir'


"Tas d'punaises faites moi encore..." Le coach orque sembla réfléchir puis il se mis à compter sur ses doigts. "un, deux, trois, quatre... Enfin plein de tours de terrain !"

Les Orques voulurent protester mais les regards noirs lancés par leur coach et la vouivre sur laquelle il était juché semblèrent refréner leurs ardeurs. Grups Refouldubec était réputé pour être un coach intraitable, il comptait bien faire payer à ses joueurs la défaite contre les Malepeste's Skavengers.

"C'est trop mou ! Vous-vous trainez bande de grots puants ! Knut ! Lâche les squigs !!!"


L'assistant de Grups esquissa un sourire sadique tandis qu'il levait la trappe de la cage. Une dizaine de squigs affamés en sortirent et se mirent à bondir tout droit sur les orques en poussant des rugissements bestiaux.

Soudain les orques s'arrêtèrent et firent face à la menace qui leur fonçait dessus. Grups leva un sourcil et observa la scène attentivement. Le premier squig se jeta sur un des orques noirs. Ce dernier lui envoya un direct du droit et fit éclater la bête en une gelée rougeâtre. Motivé par leur coéquipier les autres peaux vertes poussèrent leur cri de guerre et se jetèrent à leur tour dans la mélée.

Sur la touche Grups hocha la tête, finalement il pourrait peut être tirer quelque chose de ces joueurs.

"Bon une fois que vous m'aurez nettoyé ça ce sera bière pour tout le monde !"

"WaAaAaAaAaGh !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reikland.forumactif.org/
Kenny la poisse
Maître d'Armes
Maître d'Armes
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : En train de méditer dans un coin obscur de la galaxie
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Lucian Zane
Race: Humain
Carrière (classe): Jedi Gardien

MessageSujet: Re: [RP] Les doigts dans les yeux : La vie dans les vestiaires   Sam 20 Fév - 4:51

"79 996... 79 997... 79 998... 79 999... Et 80... Hop hop hop viens là ma cochonne !"

Durgan rattrapa la quatre-vingt millième couronne d'or d'un geste habile avant qu'elle ne roule au bas de la table et la déposa religieusement au sommet du tas d'or.

"Et 80 000 ! Putain à force de leur coller des beignes, je vais rentrer dans mes frais.
-Quels frais ? Tu as tué leur coach et tu as mis le feu à leur dortoir verrouillé de l'extérieur pour qu'ils signent leurs contrats et les fassent glisser sous la porte.
-Et alors ? Ils sont quand même parfaitement en règle. De toute façon les elfes noirs ça comprend que la manière forte.
-Là dessus je peux pas te contredire... Sinon à propos de manière forte, on devrait pas engager un blitzeur de plus ? Ils ont gagné le match sans blessés mais si tu n'avais pas fait limer les crampons des orques, ils auraient pris cher sur ce coup.
-C'est déjà fait, ma poulette, le contrat est signé. Il m'a coûté une petite fortune, j'espère pour lui qu'il la vaut.
"

Quelqu'un frappa à la porte du coach.

"ENTREZ !"

Un druchi en tenue de jeu entra fièrement, le dos droit, le menton hautain et la narine méprisante.

"T'es l'nouveau ?
-Oui, je suis le grand...
-Ta gueule. Tu sais courir ?
-Bien sûr, je suis le grand...
-Ta gueule. Tu sais cogner ?
-Evidemment ! Je suis quand même...
-Ta gueule. Tu vois la belle là ? C'est mon assistante. Elle va commencer par tester ton endurance.
"

L'elfe noir considéra Tyris de bas en haut et lui lança un sourire pervers.

"Ha, tu vas voir beauté, je suis...
-Ta gueule et suis moi
", conclut Tyris en quittant la pièce.

***
Le blitzeur fraichement recruté, rouge et luisant de sueur, peinait sous le poids des paquets de Tyris, estampillés des noms des plus grandes boutiques de haute-couture d'Altdorf. La jeune elfe, pleine de mansuétude, lui prit les sacs avec une facilité plus que vexante.

"Pas mal, pas mal, pour un druchi. Au fait, c'est quoi ton p'tit nom ?
-Va mourir, espèce de sal...
"

Après une tarte retentissante, l'elfe noir humilié et vidé rentra dans les vestiaires sans demander son reste, et ses nouveaux camarades ne manquèrent pas de remarquer la belle trace rouge sur sa joue.

"Oh, le nouveau... C'est quoi ton p'tit nom ?" demanda une furie en minaudant d'un air moqueur.

"TA GUEULE !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenny la poisse
Maître d'Armes
Maître d'Armes
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 34
Localisation : En train de méditer dans un coin obscur de la galaxie
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Lucian Zane
Race: Humain
Carrière (classe): Jedi Gardien

MessageSujet: Re: [RP] Les doigts dans les yeux : La vie dans les vestiaires   Ven 19 Mar - 10:44

"CA, c'était un putain de bon match !"

Durgan Tranche-Sec comptait son tas d'or, enchanté de constater une hausse sans précédent de ses bénéfices. Assise dans un fauteuil, Tyris le regardait faire d'un air blasé.

"Il n'y a pas eu de match... C'est pas drôle.
-Oooh, ma pauvre pitchounette, t'as pas pu voir de beaux joueurs huilés suer sang et eau pour attraper la baballe... je compatirais si je m'étais pas fait autant de thune là.
-Pfff ! C'est toi qui as manigancé tout ça, hein ?
-Je ne vois pas du tout de quoi tu parles, p'tite fesse."


Tyris regarda son vieux camarade d'un oeil accusateur.

"Tu veux me faire croire que les Bretonniens ont TOUS été frappés au même moment d'une courante galopante avant le coup d'envoi et que ce n'est qu'une coïncidence à laquelle tu es totalement étranger ?
-Pas vu, pas pris ! C'est la dure loi du sport ma jolie ! D'ailleurs à propos de pas vu pas pris, v'la le contrat de l'assassin, t'as qu'à le lui porter, j'sais pas c'qu'il vaut sur le terrain, mais avec ce qu'il vient de me rapporter, j'vais pas l'empêcher d'aller tenter sa chance.
-Ben voyons, et s'il y crevait ça t'éviterait de lui payer son salaire."


Le nain lui adressa un large sourire plein de dents.

"C'est ça que j'aime chez toi p'tite fesse, tu piges vite et tu décores bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Les doigts dans les yeux : La vie dans les vestiaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Les doigts dans les yeux : La vie dans les vestiaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regardez moi dans les yeux... les yeux j'ai dit!!
» Dark-Guigui, une plume dans la main, un baobab dans l'autre.
» Post pour recrutement dans la guilde Deus Solaris dans Dofus
» Rappel des règles
» 2009-10: trophée ligue blood bowl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mercenaires du Reikland :: Salle de divertissement :: Jeux vidéos :: Blood Bowl-
Sauter vers: