AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fratrie Druchiie

Aller en bas 
AuteurMessage
Ademor
pas un client
pas un client
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 36
Localisation : Limoges, France (87)
Date d'inscription : 02/12/2006

Feuille de personnage
Nom: Ademor
Race: Chaos
Carrière (classe): Maraudeur

MessageSujet: Fratrie Druchiie   Jeu 20 Aoû - 8:15

Le Sombre se rendit dans la salle des officiers d'un pas décidé.

Les deux Elus qui en gardaient l'entrée s'inclinèrent respectueusement avant de s'écarter pour le laisser passer. Ils étaient certes plus endurants, mais le Maraudeur leur faisait peur car il disait que le Grand Architecte lui parlait directement pendant son sommeil.

Le Sombre regarda l'étendard d'Obscur puis son regard dévia vers le corbeau posé au sommet du montant en bois. Ce dernier vint aussitôt se poser sur son épaule. Ils se regardèrent droit dans les yeux et le Sombre donna ses ordres télépathiquement.

Puis il sorti de son sac un parchemin qu'il accrocha à la bague de l'oiseau.
Il emmena ce dernier devant l'Antre d'Obscur avant de la lâcher dans le ciel.
Ce dernier prit son envol, tourna cinq fois autour du Sombre avant de partir pour sa destination : Ulthuan !

Le Maraudeur regarda l'oiseau partir et retourna à ses occupations ...

... Quelques instants plus tard, après un long voyage pour un corbeau, ce dernier arriva à sa destination. Sa mission était simple, trouver un autre larbin - espion pour le Sombre.
Il se mit donc en quête d'un esprit faible, facilement manipulable.

Comment le trouver ?

C'était simple d'après le Sombre, il suffisait de détecter un Druchii ne se jetant pas la tête la première dans la bataille comme les Gardes Noirs et que ce ne soit pas une femme imbue et avide de pouvoir. Le Sombre avait donc limité ses recherches à un Disciple de Khaine.

Après quelques jours de recherche, il le vit. Un combattant qui ne faisait que se défendre et n'osait répondre aux représentants des Maisons Arkaneth et Uthorin dans les camps. Il attendit que ce dernier fut isolé et plongea vers lui pour se poser à un mètre devant. Le Druchii le regarda, surpris.
Le Corbeau s'agita et laissa tomber le parchemin. Le Druchii se gratta la tête et hésita avant de le ramasser pour le déplier. Il le lut et le corbeau put ressentir un tressaillement chez l'Elfe.

Ce dernier replia le parchemin, le rangea, regarda le Corbeau.
"J'ai une chose importante à faire, et je te suis comme prévu."

Il retourna au bivouac de l'Ile Blafarde et alla parler à une Druchiie à moitié nue.
La discussion fut longue et agitée, et finalement, elle se leva et ils se mirent en route tous les deux, surveillant le ciel à chaque instant afin de suivre le chemin indiqué.

...

Quelques jours plus tard, le Corbeau vint se poser directement sur le Sombre, dans la Cité Inexorable.
Ce dernier sursauta quelque peu, regarda le corbeau et son bras gauche se transforma instinctivement. Le Sombre se retourna et resta stoïque. Deux Druchiis se tenaient debout devant lui, visiblement impressionnés par la splendeur de la Capitale de la Destruction.

« Deux, vous êtes deux ! » murmura-t-il en regardant le Disciple de Khaine.
« Et une Furie en outre ! » dit-il un peu plus fort en dévisageant l’Elfe à moitié dénudée.

Soudain, une idée, lui vint. Décidément, le Grand Manipulateur était imprévisible dans ses bontés.

« Bien, après tout, c’est mieux comme cela. J’ai pour chacun d’entre vous deux missions pour la Grande Armée Obscur. »

La Furie s’avança d’un pas et coupa la parole au Sombre :
« Nous sommes frère et sœur, et nous ne combattrons que côte à côte ! ».

Le bras du Sombre se retransforma en une énorme masse de chair et il s’approcha menaçant de son interlocutrice.
« Recoupe-moi encore une fois la parole, désobéis-moi et ton frère sera seul à combattre car tu auras rejoins Khorne, Khaine je veux dire immédiatement. Est-ce bien clair ? »
La Jeune furie recula d’un pas et acquiesça de la tête. Elle était encore trop inexpérimentée pour affronter un envahisseur tel qu’Ademor.

« Toi, jeune Disciple, je te renomme Ademord, et toi, Furie, Ademora. Vous saurez comme cela ainsi à qui vous appartenez pour l’Age du Jugement. Bien entendu, en échange de vos compétences, je vous apporte de quoi vous nourrir et vous enrichir. La Gloire viendra naturellement avec notre victoire dans cette guerre. Disciple, va m’attendre dans la Taverne Obscur. Présente ce parchemin aux deux Elus qui en gardent l’entrée, restaure-toi et attends-moi. Quant à toi, Furie, suis-moi. »

Le Sombre attendit que le Disciple prit la bonne direction avant d’inviter la furie à le suivre.
« Je vais te donner une mission difficile mais tout à fait adéquate à tes compétences. Tu devras suivre ma femme le plus discrètement possible afin que personne d’autre qu’elle ne remarque ta présence. Tu ne devrais intervenir que quand elle sera en danger. Elle saura vous maintenir en vie toutes les deux tant que tu t’occuperas de ses assaillants. Massacre sans pitié tous ceux qui oseront s’attaquer à elle. Tu auras la possibilité de récupérer une partie du butin. Mais fait très attention, s’il lui arrive quoi que ce soit, toi et ton frère en paieront le prix fort dans le Sacellum pour le plus grand divertissement des combattants de la Destruction. Cela te convient-il ? »

La Furie ne prit que quelques secondes pour approuver. Après tout, la place serait forcément meilleure que d’avoir son destin décidé par ses congénères. Elle sentait que le Sombre souhaitait que les forces de la Destruction s’unissent plutôt que de s’entredéchirer.

Ils arrivèrent devant les appartements d’Alebryn Akhamshy. Le Sombre frappa et entra immédiatement derrière.
« Alebryn, j’ai ici une surprise pour toi. Tu seras dorénavant en sécurité avec Ademora. Elle te suivra discrètement comme seules les Furies savent le faire de manière à ce que tu sois la seule à savoir qu’elle est la et interviendra uniquement quand cela sera nécessaire. »

Le Sombre sourit et sortir.

« Au tour du Disciple de prendre ses fonctions maintenant. »



Le Sombre pénétra dans la Taverne, salua les Obscurs présents. Le Disciple s’était installé dans la table le plus à l’écart, intimidé par les autres combattants présents dont pourtant certains étaient à peine plus âgés que lui. Il s’assit à la table, fit un signe de tête à Dharnizaan afin que celui-ci lui amène la même boisson que d’habitude et fixa droit dans les yeux son invité.

« Comme tu peux le voir, notre Compagnie est dédiée principalement au Chaos et plus particulièrement au Grand Architecte : Tzeentch. Toutefois, je fournis l’espoir de rallier toutes les forces de la Destruction afin que celles-ci laissent tomber leurs luttes intestines pour se consacrer à nos ennemis communs de l’Ordre. C’est la que tu interviens. Je sais que vous, Druchiis, avez un certain goût pour la cruauté et les guerres civiles. Tu as donc pour mission de veiller à ce que les Druchiis d’Obscur ne s’entretuent pas et diffusent leur rage sur nos ennemis. Sache que chaque affrontement interne à Obscur devra être évité si tu ne veux pas que ta sœur finisse dans le Sacellum.
Tu as tous les Officiers du Grand Conseil et moi-même pour t’aider dans cette tâche si tu en éprouves le besoin. Tu devras être discret mais efficace. As-tu bien compris ? »

Le Disciple valida tout de suite la décision. Il allait avoir enfin un rôle important, lui qui avait toujours écouté les ordres de sa sœur !

Le Sombre inclina la tête en signe de compréhension, but sa choppe d’une traite et se leva pour quitter la taverne.


L'histoire vous plaît et souhaitez la prolonger ?
C'est par ici : http://obscur.xooit.com/t1411-Fratrie-Druchiie.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fm-obscur.com
 
Fratrie Druchiie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mercenaires du Reikland :: Taverne du Squig Boiteux [RP/Public] :: La bibliothèque-
Sauter vers: