AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Livre: [Titre non trouvé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Livre: [Titre non trouvé]   Jeu 16 Oct - 10:06

Bonjour ! Voici le Prologue de mon livre en cours de rédaction. N'hésitez pas à commenter ! J'ai pas encore trouvé de titre.

Prologue: Assassins





Une main pâle protégée par un brassard d’acier saisit Elfondhir, la hache ancestrale. Daetharion prit ensuite son heaume et le posa sur son visage sévère. L’heure était grave; un assassin Elfe Noir avait été aperçu près du palais du Roi Phénix Finubar dit «le Voyageur». En tant que Lion Blanc, Daetharion se devait de protéger le Roi des Elfes au prix de sa vie s’il le fallait. Il entra doucement dans la chambre de son fils endormi, Aaranis, qui n’avait que quinze ans. Il lui embrassa le front et il quitta l’auberge en hâte, harnaché dans son armure immaculée, Elfondhir à la main. Il courut de toutes jambes jusqu’au palais. Là, il trouva la sentinelle :

-Rien d’anormal, Taernion ? demanda le Lion blanc à bout de souffle.
-Ah, bonsoir Daetharion ! Non, je n’ai rien remarqué.
-Bon, redouble de vigilance, on a signalé un groupe d’assassins Druchiis dans les parages.
-Des Elfes Noirs ?! Ici ? s’exclama la sentinelle.
-Oui ! Je vais près du Roi-Phénix, prévient les autres sentinelles et fait attention ! l’avertit Daetharion.

Il marcha rapidement jusqu’au palais, entra et inspecta derrière chaque mur, chaque porte. Il alerta chaque Lion Blanc, chaque noble qu’il croisait. Il se dépêcha d’aller vers la chambre de Finubar, un groupe de quatre Lions Blancs entourait la porte, comme d’habitude. Il frappa à la porte, un serviteur lui ouvrit :

-Que désirez-vous ? lui demanda le domestique.
-M’entretenir avec le Roi-Phénix. C’est très urgent. rétorqua le Lion Blanc sur un ton autoritaire.
-Mon maître dort, malheureusement. Je puis vous donner rendez-vous, peut-être ?

Daetharion vit une ombre furtive passer derrière le serviteur. Il l’écarta violemment et hurla aux autres Lions de venir avec lui. Il courut dans la chambre et vit un Elfe Noir armé d’une dague et protégé d’un masque de cuir s’apprêtant à poignarder le Roi endormi. Daetharion hurla et lança le plus proche objet sur l’assassin, qui tomba, sonné. Le Roi-Phénix se leva de son lit :

-Que se passe-t-il donc ? demanda-t-il, dérangé.
-Écartez-vous, mon Roi ! Un assassin !

Le Roi-Phénix ne se le fit pas dire deux fois, il empoigna une dague sous son oreiller et sortit vivement de l’autre côté du lit, courant vers ses gardes du corps. L’assassin se releva et lança dans un cri de rage sa première dague vers Finubar, qui fut déviée par la cuirasse d’un Lion Blanc qui s’était jeté devant. Daetharion chargea le Druchii en levant sa hache, près à le découper. L’Elfe Noir fit un bond de côté et tenta de planter sa dague dans le cou de Daetharion, qui para de justesse avec le manche de son immense hache. Il répondit au Druchii avec un coup de poing bien placé, faisant s’écrouler celui-ci sur le plancher. Le Lion Blanc se retourna et fit signe au autres de venir chercher l’assassin.

Mais celui-ci était encore conscient, et planta sa lame empoisonnée dans la cuisse de l’elfe, qui s’effondra en hurlant de douleur. Bientôt, un autre Lion Blanc vint décapiter le Druchii. Mais le poison avait déjà agi. Daetharion n’était plus.


Dernière édition par Aaranis Laeradras le Jeu 16 Oct - 10:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mauldred
Chevalier de la Quête
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 6017
Age : 31
Localisation : A la taverne, près du tonneau de vin
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Dangorn de Castagne
Race: Humain (Bretonnien)
Carrière (classe): Chevalier de la Quête (Chevalier du Soleil)

MessageSujet: Re: Livre: [Titre non trouvé]   Jeu 16 Oct - 10:28

Un bouquin carrément ! Shocked Eh bien je ne peux que t'encourager, c'est un beau projet !

L'histoire commence très bien, on est tout de suite dans l'action et tout s'enchaîne. La seule faute que j'ai remarqué était "un assassins" à la ligne 2, sinon impeccable. Continue.

_________________
Démacleute Callister, Navigator de la Navis Nobilite, maison nomade Callister. (Dark Heresy & autres jeux basés sur WH40K)
Dash Mauldred, vampire ex-Orphanim, Ordo Dracul, lignée d'Elianka. (Star Citizen)
Dangorn de Castagne, chevalier bretonnien. (Warhammer Online & autres jeux basés sur Warhammer)

Petrus a écrit:
Défenseur de la veuve (si elle est bien gaulée) et de l'orphelin (s'il a de quoi payer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Livre: [Titre non trouvé]   Jeu 16 Oct - 11:45

On sait déjà comment est mort le père de mon Lion Blanc.

Merci de ton commentaire et de tes encouragements !

PS: Faute corrigée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Livre: [Titre non trouvé]   Ven 17 Oct - 10:24

Chapitre 1 : Aaranis


Vingt ans après la mort de son père, Aaranis était revenu à Tor Achare (Chrace) et était tombé dans une profonde dépression. On craignait pour sa santé mentale; il passait les cours de littérature, d’histoire et de philosophie à s’entraîner à l’épée, à l’arc et à la lance. Et quand il était à ces cours, il ne suivait rien et n’écoutait pas. Il semblait animé d’un désir de vengeance pur, et les gens qui le connaissaient évitaient de le croiser. Il finit par quitter la ville, bâtissant une cabane au plus profond des forêts de Chrace, vivant en solitaire.

Il chassait régulièrement, et devint bien vite aussi bon que les chasseurs expérimentés qu’il écoutait avec passion dans les tavernes de Tor Achare, rêvant de devenir comme eux, intrépides, rusés et forts comme des lions. Il vénérait Kurnus, le dieu de la chasse et de la forêt, et respectait ses engagements: ne tuer un animal que pour se sustenter, et ne pas le tuer par plaisir. Seuls les bêtes les plus féroces et dangereuses devaient être tuées. Il n’était armé que d’Elfondhir, la hache ancestrale et d’un arc de sa confection. Il était protégé par une tenue en cuir de daim et une paire de bottes, bien que l’armure de feu Daetharion fût présente dans la cabane, il ne la mettrait que lorsqu’il serait digne d’être un Lion Blanc, c’est-à-dire quand il aura tué un lion blanc, un animal féroce et impitoyable, qui fit don de son nom aux gardes du corps du Roi-Phénix.

Pour être sacré Lion Blanc, il fallait abattre l’animal éponyme seul et sans aide. Il cru de tout son cœur en être capable, en même temps, sa carrure l’autorisait. Il faisait environ deux mètres quinze, et quatre-vingt cinq kilos. Il avait une chevelure châtain, en queue de cheval, avait le même visage que son père, dur, impénétrable et sévère. Il avait la peau moins pâle que la plupart des Elfes.

Alors qu’il chassait, son arc à l’épaule et sa hache à la main, un bruit dans les fourrés attira son attention, il approcha lentement, prêt à abattre sa hache sur la première chose qui l’attaquerait. Alors qu’il approcha du buisson, une masse blanche et rugissante lui sauta dessus, mettant l’Elfe à terre. Il rétorqua aussitôt en envoyant valser son ennemi à l’aide de ses jambes à deux mètres devant lui, l’animal se releva aussitôt, Aaranis fit de même. Il put enfin voir son assaillant.

Devant lui se tenait un lion blanc adulte qui devait peser, à vue d’œil, deux cent cinquante kilos. Il devait chasser, lui aussi. Chacun était en face de sa proie, mais quand à savoir qui triompherait, c’était une autre histoire. Mais le chasseur était prêt à en découdre avec l’imposant animal, excité par l’idée que s’il gagnait, il serait digne de son père. Il chargea aussitôt à cette pensée, au grand étonnement de l’animal qui faisait tout pour intimider son adversaire. Ce qui ne l’empêcha pas de renvoyer l’Elfe d’un coup de patte rageur, le renvoyant à l’endroit ou il se tenait quelques instants plus tôt. Le lion profita de ce moment pour sauter sur le chasseur étendu par terre qui, surpris, bloqua les crocs de l’animal avec le manche d’Elfondhir, donna un coup de pied dans les côtes de l’animal, le faisait ainsi reculer, et, sonné, l’animal ne vit pas la lame de la hache foncer vers sa gorge, le tuant sur le coup. Aaranis s’effondra, essoufflé.

Quand sa respiration devint plus régulière, il se leva et alla contempler le cadavre de son adversaire. Le coup de hache avait tué net l’animal et il se vidait lentement de son sang. Un sourire éclaira son visage, il avait gagné ! Il pouvait à présent dépecer l’animal et porter sa peau en signe de sa victoire, revendiquer le titre de Lion Blanc et porter l’armure de son père ! Des larmes de joie couraient maintenant sur son visage, habituellement si sombre et triste.

Il traîna le corps de l’animal jusqu'à sa cabane, d’où il dépeça l’animal et sala la peau. Après quelques jours, il la tanna, saisit avec respect l’armure son père pour y enlever l’ancienne peau du lion. Remarquant que l’armure avait grand besoin d’entretien, il la nettoya et la polit avec vigueur. L’armure semblait flambant neuve, il remplaça la peau par celle du lion qu’Aaranis avait tué et plaça sa tête sur l’épaule droite, la crinière dans le dos. Avec la peau du corps de l’animal, il se tailla une courte robe, arrivant aux genoux et laissant voir les jambes. Enfin, l’armure était finie. Mais il était trop tard pour l’essayer, le travail de la journée l’ayant épuisé, il s’endormit vite, rêvant de la gloire de son père et s’imaginant portant son armure.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Livre: [Titre non trouvé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Livre: [Titre non trouvé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Game of thrones [titre français : Trône de fer]
» [Skavens] Réactions sur le nouveau Livre d'Armée
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.
» atik 4 éléments 196 mode cc 1/60 (titre édité)
» Le Livre des Merveilles ("Le Devisement du Monde") - Livre premier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mercenaires du Reikland :: Taverne du Squig Boiteux [RP/Public] :: La bibliothèque-
Sauter vers: