AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Ehlemir l'Impétueux

Aller en bas 
AuteurMessage
KaosFactor
Créature du Warp
Créature du Warp
avatar

Nombre de messages : 2826
Age : 46
Localisation : Dans les Abysses. Loin, loin, loin....
Date d'inscription : 22/11/2006

Feuille de personnage
Nom:
Race:
Carrière (classe):

MessageSujet: [BG] Ehlemir l'Impétueux   Jeu 28 Aoû - 10:36

- « Cela suffit ! »

Aldarine, le vieux maître, elfe sans âge, à la sagesse sans égale et au calme légendaire, était sur le point d’exploser. Ses yeux semblaient vouloir quitter ses orbites et il serrait si fort ses poings que l’on aurait pu craindre qu’il ne les brise.

- « Cela suffit, Ehlemir ! Vous ne pouvez continuer à répandre ces histoires aberrantes et sans queue ni tête ! Vous êtes la honte de cette école ! »

Le nommé Ehlemir, jeune elfe dans une tenu de mage déchirée et souillée, tête baissée, attendait que l’orage passe. Il faisait le repenti, mais il savait qu’il avait raison dans le fond.

- « Je vais vous faire jeter de cette institution et vous irez errer avec ceux que vous considérer comme vos amis, Ehlemir ! Vous irez errez avec vos humains et vos nains… ! Jeune fou écervelé ! Ou même devrais-je plutôt vous offrir en pâture à un Kraken de passage si je ne savais ces animaux doués d’un certain sens du bon goût, eux !! »

Une main se leva. Une main fine, blanche, élégante, aux gestes gracieux et précieux. La main de Dame Sysiphia, mage experte et crainte.

- « Maître Aldarine, je vous en prie, calmez-vous… » Sa voix était douce et véritablement apaisante. Mais on y décelait un amusement. Jamais dans sa longue vie, elle n’aurait cru un jour devoir demander à maître Aldarine de se calmer. Comme quoi, la vie réservait toujours des surprises…

- « Excusez mon emportement, Dame Sysiphia, mais ce… cet… ce… cet Ehlemir commence à me faire perdre réellement patience, ma Dame. J’ai pourtant enduré les sordides insultes d’esclave du Chaos. J’ai supporté les cris insalubres et sans sens de Shamans peaux-vertes. Et j’ai même résisté aux perverses avances des Sorcières druchii. Mais là… Là ! Cela en est de trop ! » Et sur ce, il s’assit lourdement sur son siège du Conseil, sa main pâle sur son front, ses longs cheveux blancs couvrant son visage, le souffle irrégulier.

Dame Sysiphia attendit un instant, fixant avec amusement Aldarine. Ehlemir ne bougeait plus, le souffle court. Il savait qu’il avait été trop loin quand il avait déclenché cette bataille rangée au réfectoire. Il savait la position des Anciens et du Conseil sur les rumeurs d’une nouvelle tentative d’invasion druchii et sur les signes d’un nouvel âge pour la Guerre Totale. Position largement partagée par la population, hélas.

L’âge du Châtiment…

Voilà comment l’appelait les mages humains qui avaient lu les astres. Voilà comment les nains l’écrivaient de leurs runes dans le granit. Et voilà comment le murmuraient les rares elfes qui osaient l’évoquer. Pourquoi restaient-ils tous si fermés à la réalité ? On devrait en parler dans l’université. On devrait former les jeunes mages à la guerre. Il n’y en a déjà si peu… Ehlemir serra lui aussi ses poings. On ne pouvait laisser les Druchii se préparer et attaquer. On pouvait intervenir et les prendre de court. Il le fallait. On…

- « Jeune Ehlemir. » La voix de Dame Sysiphia, quoique toujours douce, avait maintenant un ton plus impérieux. Le jeune mage leva la tête, mais ne pu fixer les yeux de glace de son aînée. « Si je ne partage pas l’idée d’un châtiment à base de Kraken. » Maître Aldarine poussa une exclamation. « Surtout pour le bien être de ces créatures innocentes, d’ailleurs… Il n’en reste pas moins que vous avez été trop loin cette fois-ci, n’est-ce pas !? » Cette question n’attendait aucune réponse. « Vous craignez pour notre belle île d’Ulthuan, Ehlemir ? Vous donnez foi aux rumeurs sur ce fameux âge du Châtiment ? Vous souhaitez défendre votre île et votre peuple contre ce nouveau fléau ? Parfait ! Vous le ferez donc ! »

Un frisson de panique secoua le jeune mage. « Oh, non, ils vont m’envoyer en garnison ! » il n’avait pas fini ses études, loin de là. Il n’était qu’un novice. Ils allaient l’envoyer dans une de ces garnisons de Lothern où il devrait supporter la loi martiale et il savait déjà par avance que ses officiers auraient la consigne de le surveiller de prêt. Et il prendrait immanquablement du retard sur sa formation de mage.


- « Vous devinez bien, jeune elfe… » La douce voix de Dame Sysiphia était pleine de menace. « Vous ferez douze mois de garnison au fort sud, auprès de mon cher neveu Atlamen. Vous vous rappelez de mon neveu, n’est-ce pas !? Celui à qui vous avez brisé le nez lors d’une échauffourée provoquée par les divagations sur votre âge du Châtiment. Il sera ravi de vous revoir. D’autant plus qu’il est capitaine maintenant. Je suis sûr qu’il trouvera moult occupations pour vous faire passer le temps. Une fois terminée cette petite sanction, nous serons heureux de vous revoir parmi nous, jeune Ehlemir. En bien plus calme et réfléchi, bien sûr. Bref, en elfe véritable. »

Le Conseil se leva et sortit. Ehlemir ne releva la tête que pour voir le sourire satisfait de maître Aldarine.



La porte de la cellule claqua avec force. Pour s’ouvrir de nouveau juste après. Un jeune elfe en tenue militaire s’encadra dans la porte.

- « Ehlemir, ne fais pas ta mauvaise tête… J’ai beau être ton cousin, je ne peux faire autrement que de te conduire jusqu’au fort sud. »

- « Il s’agit bien de cela… » Le jeune mage fourrait dans un grand sac en cuir ses affaires. « Il s’agit du fait, encore et toujours, que tout le monde se voile la face ici ! »

Eldarin, cousin chanceux du jeune mage, c’est du moins ce qu’il pensait assez ironiquement, croisa les bras et poussa un long soupir.

- « Tu es trop… » Il chercha ses mots. Non pour ne pas blesser son cousin, mais parce que le vocabulaire elfique manquait face à certaines choses inhabituelles. « Tu es trop impétueux ! » Il fut satisfait de son mot. « C’est vrai, ça, tu passes ton temps à rentrer dans les gens, sans y mettre les formes. Tu les bouscules, leur manque de respect et ensuite, tu te plains qu’ils ne t’écoutent pas ! »

- « Et toi, Eldarin, tu me crois ? » Ehlemir s’était retourné d’un coup et faisait face à son cousin. « Tu me crois, toi !? »

- « Bin, tu sais… Pas vraiment, quoi. Certes, il y a des choses qui concordent dans ce que vous dites, tes amis et toi, mais en fait, tout est vraiment question de point de vue. »

Le jeune mage soupira et s’assit sur sa couche.

- « Tu as peut-être raison, dans le fond. Je sais que je suis dans le vrai, mais je n’arrive pas à me faire entendre. Je suis trop… » Lui aussi calait sur cette notion comportementale.

- « Impétueux ? » L’aida son cousin.

- « Oui, c’est ça : impétueux ! » Il se mit à rire. « Je suis Ehlemir l’Impétueux ! » Son cousin se mit à rire avec lui.

- « Allez, il faut que nous soyons au fort avant le couché du soleil. »

Soudain, il y eut un bruit assourdissant. Un long mugissement que l’on aurait pu penser sortie de la gueule d’un des derniers grands dragons. L’écho du premier n’avait pas encore terminé de rebondir sur les tours de Lothern qu’un second se fit entendre. Les deux jeunes elfes attendaient, crispés, se regardant, horrifiés. « Pas de troisième, pas de troisième… » pensait le mage. Un troisième appel aurait signifié… Aurait signifié…

- « Par les dragons, Ehlemir, vous aviez raison… » Son cousin était d’une pâleur de mort. Le jeune mage n’en menait pas plus large.

Un troisième mugissement montait du port de Lothern. Déjà les garnisons s’organisaient. Déjà on fermait les lourdes portes. Déjà on tremblait. L’invasion avait commencé. L’âge du Châtiment étendait ses bras jusqu’à Ulthuan…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG] Ehlemir l'Impétueux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Maine] Archives de presse AAP
» From Paris, with love {sweet Jaelyn}
» Cléophée - Tir Impétueux et Qilby - Faux-pas [Clôturé]
» Sterenn - 26.II.1457 - R - TOP (Impôts impayés)
» Hora - 04 février 1457 - C - TOP (Impôts impayés)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mercenaires du Reikland :: Arrière salle [HRP/Privée] :: Le Hall des Héros-
Sauter vers: