AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Récit] Fiel Embrasé.

Aller en bas 
AuteurMessage
Aki Ne'Dolo
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 1011
Age : 30
Date d'inscription : 03/12/2006

Feuille de personnage
Nom: Aki Ne'Dolo
Race: Humain
Carrière (classe): Repurgatrice

MessageSujet: [Récit] Fiel Embrasé.   Lun 24 Sep - 13:38

Je mets ici le texte que j'avais presenté au concours WARRP, seul Dangorn c'est exprimé sur mon texte. En le mettant ici j'espere que de nouvelles critiques arriveront.

Citation :
Cette odeur ? … Celle du sang… Ce sentiment ? … Celui de l’affliction… Et ce froid…

Voilà les sensations de ma première émergence dans ce souffle perturbé des vents magiques de cet instant. La vision commençait à me venir peu à peu, les détails m’apparaissaient de plus en plus net et finalement, quand celle ci fut limpide, je pus remarquer un jeune corps bleui par le froid et parsemé de quelques petites marques sombre. Bien qu'il soit éventré, aucunes taches de sang ne venaient souiller cette neige recouvrant ce sol, l’enfant semblait avoir été vidé de son sang.

Ces bras qui se tendent… Les miens ? Non…

Ces membres qui n’étaient pas encore les miens commencèrent à se saisir de ce corps froid et rigide. C’est au moment où les bras l’enlacèrent que la vision se troubla, inondée de larmes.

Etait ce… son fils ?

Puis, regardant dans le vague, nous pouvions apercevoir des traces de pas menant vers une sombre et lugubre bâtisse.

Eventré… Exsanguiné… Et ces marques… Des morsures ? Et cette maison qui semble abandonnée… Serait-ce l’oeuvre d’un vampire ? Ho… Voilà qui est l’occasion rêvée… Vas-y… Venge-toi… VENGE-TOI !

C’est alors qu’il commença à se lever et que l’envie de vengeance l’inonda. C’est à ce moment-là que je pus réaliser que je pouvais l’influencer, que je pouvais gagner du terrain, et finalement… Que je pouvais le dominer...

Le rouge… CE rouge… Celui du sang… Celui de la haine… Celui de l’Aqshy… Il commence à l’entourer, à m’entourer…

Les énergies commencèrent à se condenser, la perturbation magique devenait toujours plus instable et cette haine… Elle émergeait enfin...

Vas-y, brûle, brûle, brûle !

Les flammes commencèrent à jaillir de ces mains, le bâtiment était en proie au feu, et la haine montait de plus en plus. Mon influence était grandissante.

Vas-y ! Continue ! Encore un peu et je pourrai enfin agir à ma guise !

La chaleur m’atteignait toujours plus à chaque instant, le crépitement des flammes commençait même à me parvenir, j’y étais presque...

Arrête ! Je t’en prie !

A cet instant son regard se tourna dans la direction d’où provenait cette voix qui domina tout. Nous pouvions voir une femme, vêtue d’une armure de cuir sombre, elle portait à sa taille un pieu d’aubépine ainsi qu’une rapière marquée de quelques symboles kislévites.

Pourquoi t’arrêtes-tu ?! Ne l’écoute pas ! Tout le reste, ainsi que moi même, venions d’être occulté.

Cette femme… Sa femme... Elle venait de tout faire échouer… Ce sentiment… Son sentiment… Quelle horreur. Je commençais à perdre pied, toutes ces sensations que je venais d’acquérir s’estompaient une à une.

Le silence… Non pas ce silence !

Ce silence imposé dura près d’une année, mais de nouvelles perturbations magiques, bien plus puissantes qu’auparavant, me firent resurgir…

Cette odeur ? … Celle de la chair brûlée… Ce sentiment ?… Celui de la peur… Et cette fatigue…

Cette fois-là, l’ouie put m’atteindre bien avant que la vision ne me parvienne. Les premiers sons que je pus percevoir furent les plus sourd et les plus arriérés, ceux provenant de fortes détonations comparables à celles des tirs de canons. Puis, plus proches, de plus brèves et plus rapides séries d’explosions provenant des cotés et entrecoupées de divers ordres de mise à feu pouvaient se faire entendre, celles des tirs d’arquebuses. Et enfin, les bruits les plus aigus me firent face, ceux des boucliers qui s’entrechoquent et des lames qui s’entrecroisent…

Ces notes… Je reconnais bien là celles de la guerre… La bataille semble se rapprocher… Perdent ils du terrain face à cette puissance ? Qui peuvent-ils être ?

C’est sur cette interrogation qu’un cri déchirant traversa le fond sonore. Concentré à la récupération de cette vision perdue, ce hurlement, tel un catalyseur, focalisa ma puissance sur cette plainte et son origine ce qui me permit de discerner quelques ombres…

Ma vision… Enfin ! Mais il me faut agir… Et vite ! Si je ne veux périr je dois absolument prendre le contrôle ! Ce cloporte de bon à rien, se faire avoir par une femme… Il succombera bien vite quand les défenses lâcheront face à cette déferlante…

Récupérant peu à peu la vue, je pouvais commencer à discerner le ciel, celui de l’aurore. Il était parsemé de grandes colonnes sombres provenant des nombreux brasiers nous entourant. Ce détachant de celui ci, je pus apercevoir des bannières, de très nombreuse bannières, les vôtres… Ces étoiles à huit branches dont certaines incrustées en leur centre de cet œil, bleu. Puis baissant le regard je pus voir l’immensité de votre armée, venant de tous cotés, celle ci était impressionnante face aux défenses de cette ville. Cette vision me réconforta au plus haut point, savoir que vous étiez là, que je pouvais vous rejoindre, me permit d’accroître mes prises afin d’écraser cet avorton.

Regarde moi cette armée… N’est t’elle pas terrifiante ?! Bientôt elle vous aura écrasé et cette ville ne sera plus que cendres ! Laisse moi prendre le contrôle… Laisse moi te sauver… Nous sauver… Me sauver…

Je pouvais sentir sa peur, sa crainte, peu à peu il perdait du terrain me permettant ainsi de l’influencer de façon plus intense. Ses sorts devenaient plus puissant, plus meurtrier hélas je ne pouvais encore contrôler ses cibles, mais son efficacité était grandissante. Toutefois l’apparition de diverses brèches dans les rangs humains en firent paniquer, les troupes devenaient de plus en plus désorganisées. La précision des sortilèges de mon hôte paniquant lui aussi devenaient plus incertaine, ses erreurs étaient plus nombreuses, je commençais à le submerger. Mais ma joie fut des plus totale lorsqu’il commença à blesser plusieurs combattants kislévites, les autres mages, ses collègues déjà intrigués par sa montée en puissance tentèrent de le raisonner, de le stopper dans sa folie, mais rien n’y faisait, il tombait sous mon contrôle. C’est à l’instant où leur armée céda sous votre pression que mon destin fut décidé, pour survivre je devais tout tenter.

Pense à ton fils ! Que dirait il si tu meurs maintenant ! Veut il que tu abandonne sans l’avoir vengé ?!

Cela venait de marcher, sa haine… Ma haine… Elles l’envahissaient… Il ne pouvait plus me contenir, personne ne pouvait le sauver cette fois ci, il dut lâcher prise et me laisser prendre le dessus. Toute ma frustration accompagnée de cet instabilité magique se libéra d’un seul coup dans une formidable explosion de feu ravageant tout autour de moi. Achevant ceux que je venais de blesser, je pus prouver ma loyauté envers vous. Votre attaque surprise fut une réussite totale, je pus enfin vous rejoindre et la ville fut ravagée.

Gérikhan Zakayev - Ancien mage flamboyant - Présent lors de la bataille de Zhêdevka sous les ordres du Maréchal Neiber - 2521.


Dernière édition par le Lun 8 Oct - 1:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deltred
Capitaine mercenaire
Capitaine mercenaire
avatar

Nombre de messages : 4370
Age : 34
Localisation : Reims
Date d'inscription : 14/08/2006

Feuille de personnage
Nom:
Race:
Carrière (classe):

MessageSujet: Re: [Récit] Fiel Embrasé.   Lun 24 Sep - 13:58

Je me lance. Le choix de la première personne est assez original et donne à ton texte un caractère beaucoup plus personnel, c'est aussi un exercice difficile dans lequel tu t'en es plutôt bien sorti. Le rythme est soutenu ce qui donne un caractère haletant au récit, on a pas le temps de se reposer, les évenements s'enchaînent pour constituer une trame intéressante. Moi la seule véritable critique que je te ferais c'est qu'au cours de ma première lecture je me suis retrouvé un peu perdu au milieu du texte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reikland.forumactif.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Récit] Fiel Embrasé.   Mar 25 Sep - 1:27

Un exercice littéraire périlleux mais très réussi. :biere:
Je n'aurais pas le courage de me lancer là dedans moi.

Mais comme le capitaine, je me suis trouvé un peu perdu dans le texte.. dû peut-être au manque de pause dans le récit. Et le fait aussi qu'il soit 9h du matin...hm..
Revenir en haut Aller en bas
Bardin Gorimson
Grand Engingneur
Grand Engingneur
avatar

Nombre de messages : 920
Age : 29
Localisation : Accoudé au Bar du Squig Boiteux
Date d'inscription : 17/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Bardin Gorimson
Race: Nain
Carrière (classe): Engingneur

MessageSujet: Re: [Récit] Fiel Embrasé.   Mar 25 Sep - 3:27

J'me suis un peu perdu au début, et quand j'ai compris c'est devenu génial.

Idée très originale, j'aime beaucoup.





Bon moi si j'veux ressortir mon texte, je pense que je vais d'abord un peu le retravailler....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadhino
Torche vivante
Torche vivante
avatar

Nombre de messages : 1149
Age : 34
Localisation : Derrière toi, prêt à voir si tu voles !
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Vadhino
Race: Homme
Carrière (classe): Sorcier de Village

MessageSujet: Re: [Récit] Fiel Embrasé.   Mar 25 Sep - 5:59

Un bien beau texte ! L'exercice littéraire est finement mené, et ça se lit très bien ! bravo Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warhound
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 298
Age : 45
Localisation : Aux abords du Squig boiteux, dans l'ombre...
Date d'inscription : 19/09/2007

Feuille de personnage
Nom: Seider Von Ritter
Race: Humain
Carrière (classe): Répurgateur

MessageSujet: Re: [Récit] Fiel Embrasé.   Mar 25 Sep - 10:18

Le concept est intéressant et assez ardu. D'ou effectivement, il faut bien se concentrer au début ! Smile

La fin par contre coule bien mieux et est agréable à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deltred
Capitaine mercenaire
Capitaine mercenaire
avatar

Nombre de messages : 4370
Age : 34
Localisation : Reims
Date d'inscription : 14/08/2006

Feuille de personnage
Nom:
Race:
Carrière (classe):

MessageSujet: Re: [Récit] Fiel Embrasé.   Mar 25 Sep - 19:07

Je te conseil de lire la série sur l'inquisiteur Eisenhorn dans la Bibliothèque interdite. C'est un super roman à la première personne. Un très très bon exemple si tu veux poursuivre dans ce style.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reikland.forumactif.org/
KaosFactor
Créature du Warp
Créature du Warp
avatar

Nombre de messages : 2826
Age : 46
Localisation : Dans les Abysses. Loin, loin, loin....
Date d'inscription : 22/11/2006

Feuille de personnage
Nom:
Race:
Carrière (classe):

MessageSujet: Re: [Récit] Fiel Embrasé.   Mer 26 Sep - 3:54

Simplement pour dire que j'ai rajouté le tag [Récit], histoire de bien orienter les lecteurs.

Sinon, j'ai lu et ça m'a bien plu !

La première personne n'est pas évidente à traiter et surtout donne la sensation qu'il est difficile de faire du descriptif. Il oblige surtout à considérer le récit que l'on écrit que d'un point de vue, celui du narrateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Ne'Dolo
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 1011
Age : 30
Date d'inscription : 03/12/2006

Feuille de personnage
Nom: Aki Ne'Dolo
Race: Humain
Carrière (classe): Repurgatrice

MessageSujet: Re: [Récit] Fiel Embrasé.   Mer 26 Sep - 5:32

Merci pour vos commentaire ^^ je suis content que vous ressentiez ce que j'ai voulu faire passer :p.

Le fait que vous soyez perdu dans la premiere partie du texte est normal, c'est un peu ce que le personnage ressent lors de sa premiere emergeance, c'est un peu le chaos ^^. La seconde partie coule bien mieux (comme l'a dit Dieter) car le personnage connait deja le terrain donc lui aussi s'y retrouve mieux :p. Et pour l'utilisation de la premiere personne c'etait pour montrer son egocentrisme.

Sinon, merci à Drugni qui m'a parlé de la bataille de Zhêdevka (cf le roman "Les cavaliers de la mort") qui colle parfaitement à ce que je voulais (tant au niveau de la periode, que du lieu ou bien de qui attaque qui).

Drugni a écrit:
Je te conseil de lire la série sur l'inquisiteur Eisenhorn dans la Bibliothèque interdite.
Merci du conseil ^^ je vais m'y interesser de pres.

P.S. : Pour le moment on peut laisser mon texte avec le tag [Récit] mais ça sera amené à changer car je compte ecrire une suite pour faire un BG de ce personnage. Sans oublier qu'il y aura des liens entre Gérikhan et d'autres personnages (venant de textes que je serais amené à ecrire, si je les commence xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Ne'Dolo
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 1011
Age : 30
Date d'inscription : 03/12/2006

Feuille de personnage
Nom: Aki Ne'Dolo
Race: Humain
Carrière (classe): Repurgatrice

MessageSujet: Re: [Récit] Fiel Embrasé.   Dim 7 Oct - 13:26

Petit up à fusionner apres qu'une repose soit postée.


Je voulais savoir si la fin de mon texte merite une reecriture ? Car je la trouve baclée vu que le concours etait limité à deux pages.

Donc que pensez vous du fait que je decrive plus la façon dont Gérikhan c'est integré ? Car ça parait un peu facile d'integrer les rangs du Chaos ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mauldred
Chevalier de la Quête
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 6017
Age : 31
Localisation : A la taverne, près du tonneau de vin
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Dangorn de Castagne
Race: Humain (Bretonnien)
Carrière (classe): Chevalier de la Quête (Chevalier du Soleil)

MessageSujet: Re: [Récit] Fiel Embrasé.   Dim 7 Oct - 13:53

Je vais répondre à ton post sur WARRP.

Aki Ne'Dolo a écrit:
Citation :
Cela venait de marcher, sa haine… Ma haine l’envahissait
Non, c’est bien « aient », car il y a deux sujets, « sa haine » et « ma haine ».
Dans ce cas mets une virgule pour souligner la pause, pas des points de suspension. Sinon c'est "ait", car ta phrase commence à "Ma".

Citation :
Citation :
cette vision perdue, ce hurlement, tel un catalyseur, focalisa ma puissance sur cette plainte et son origine me permettant ainsi de discerner quelques ombres…

Heu… Je vois pas ce que tu as voulu corriger, je n’ai fait aucun mixe, j’ai écrit exactement ce qu’il y a en rouge.
Justement si je l'ai mis en rouge c'était pour te montrer ce qui me gênais, pas pour que tu le recopies. Wink
Je voulais que tu enlèves le "et" et que tu mettes une virgule à la place, ou bien que tu remplaces "me permettant" par "me permit". Car "et" fait un peu ""double-emploi"" avec le participe présent. Enfin je ne sais pas comment l'exprimer bien mais ça fait pas très joli.

Citation :
Pour moi tes remarques ne sont pas des plus pertinentes
Excuse-moi si j'ai paru agressif, c'est vrai qu'en me relisant ça fait le prof de français qui note une dictée sans faire attention à l'histoire. Mais ce que j'ai vu en premier c'était les fautes, je ne pouvais pas parler du fond sans corriger d'abord la forme, car la forme est au service du fond. Maintenant c'est beaucoup mieux, je pourrai parler du fond. Wink

Citation :
Edit : Voila, texte corrigé.
T'en as laissé une Wink "Tu meurt" s'écris "tu meurs", et me dis pas que c'est fait exprès.

Bon, est-ce que ça demande une réécriture ? Je pense que non, ça me paraît très bien comme ça. ^

Souvent le mieux est l'ennemi du bien. Rajouter des développements à n'en plus finir risque de ralentir le rythme du texte. C'est vrai qu'on est souvent confronté à ce dilemme en écrivant une histoire à laquelle on a réfléchi longtemps. On a envie de raconter tous les détails auxquels on a pensé, mais ça risque souvent de faire passer le récit en mode soporifique.

Là, l'élipse est courte, efficace. On comprend bien ce qu'il se passe dans la tête du sorcier. Ca marche bien donc je ne changerais rien à ta place. Smile

_________________
Démacleute Callister, Navigator de la Navis Nobilite, maison nomade Callister. (Dark Heresy & autres jeux basés sur WH40K)
Dash Mauldred, vampire ex-Orphanim, Ordo Dracul, lignée d'Elianka. (Star Citizen)
Dangorn de Castagne, chevalier bretonnien. (Warhammer Online & autres jeux basés sur Warhammer)

Petrus a écrit:
Défenseur de la veuve (si elle est bien gaulée) et de l'orphelin (s'il a de quoi payer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Ne'Dolo
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 1011
Age : 30
Date d'inscription : 03/12/2006

Feuille de personnage
Nom: Aki Ne'Dolo
Race: Humain
Carrière (classe): Repurgatrice

MessageSujet: Re: [Récit] Fiel Embrasé.   Lun 8 Oct - 1:16

Dangorn a écrit:
T'en as laissé une Wink "Tu meurt" s'écris "tu meurs", et me dis pas que c'est fait exprès.

Et merde... En plus j'ai regardé le texte une seconde et j'ai tout de suite remarqué la faute -_-'

Mais quand je parle de la réécriture c'est seulement pour la fin, je voulais ajouter le moment où les troupes du Chaos arrivent sur lui mais sinon pour le reste du texte je touche à rien, c'est seulement sur ce paragraphe et apres :
Citation :
Cela venait de marcher, sa haine… Ma haine… Elles l’envahissaient… Il ne pouvait plus me contenir, personne ne pouvait le sauver cette fois ci, il dut lâcher prise et me laisser prendre le dessus. Toute ma frustration accompagnée de cet instabilité magique se libéra d’un seul coup dans une formidable explosion de feu ravageant tout autour de moi. Achevant ceux que je venais de blesser, je pus prouver ma loyauté envers vous. Votre attaque surprise fut une réussite totale, je pus enfin vous rejoindre et la ville fut ravagée.

P.S : Tu n'as pas relu mon texte ^^ je te montre :

Citation :
Cela venait de marcher, sa haine… Ma haine l’envahissait
J'avais deja remplacé par :

Citation :
Cela venait de marcher, sa haine… Ma haine… Elles l’envahissaient…
Et pour ici :

Citation :
cette vision perdue, ce hurlement, tel un catalyseur, focalisa ma puissance sur cette plainte et son origine me permettant ainsi de discerner quelques ombres…
En fait "cette plainte et son origine" sont ensemble et "me permettant ainsi" s'applique à cet ensemble mais il est vrai que ça peut preter à confusion, donc je devrais peut etre ecrire "ce qui me permit".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Récit] Fiel Embrasé.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Récit] Fiel Embrasé.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mercenaires du Reikland :: Taverne du Squig Boiteux [RP/Public] :: La bibliothèque-
Sauter vers: