AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Urvan Forgefeu

Aller en bas 
AuteurMessage
Grumdin
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 922
Age : 41
Localisation : Dans ma mine a ecluser une ou deux binouses
Date d'inscription : 17/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Grungronhar
Race: Nain
Carrière (classe): Brise-fer

MessageSujet: Re: Urvan Forgefeu   Jeu 14 Sep - 12:15

Les années ont passées, blanchissant inexorablement la chevelure rousse du nain, années de guerres, année de mort, deuils, joies lots quotidien de la vie d’un mercenaire..
Les années ont passées a chercher un ami disparu, laissant derrière lui une terrible sensation de perte, implacable il cherchait, tant qu’il entraîna la mort de sa propre naine pour sauver cette vieille et ancienne amitié… Désormais il n’avait plus rien, juste cette amertume ancrée au fond de lui et ce constat…
Les années étaient passées, le laissant peut a peut se perdre puis vivre dans le passé. Pourtant inexorablement il poursuivait sa quête, sacrifiant tout, se déshumanisant un peut plus chaque jour, se haïssant lui même comme si le pale reflet qu’il entrevoyait dans les miroirs lui rappelait tout ce qu’il avait été autrefois.
Maleck son frère maudit, son ami de toujours était là, ancré dans son vieux cœur… il lui avait tout sacrifier pour un serment donné….
Le vieux nain observait les étoiles qui scintillaient dédaigneusement dans ce ciel si inaccessible, la rencontre avec Neist l’avait meurtrit plus qu’il ne voulait le dire… Ce gamin lui rappelait son père, un compagnon de plus tombé au champ d’honneur, et quel champ ! Dieu qu’il regrettait de ne pas avoir été là pour mener ce dernier baroud d’honneur avec son ami Mauldred…. Pour en finir, mais encore une fois la mort l’avait maudit en lui laissant la vie sauve, qu’importe, demain il marcherait sur les terres du nord d’ou des indices laissaient présager du passage de son frère d’arme. Les contreforts d’Hillistrads et plus loin si il le fallait, toujours plus loin, il ne laisserait pas son ami, il n’abandonnerais pas. Il avait quitter ces frères d’arme, la confrérie, vivant d’expédients, vendant son arme parfois pour survivre, il n’y a pas que sur les champs de batailles que l’on meurt.
La nuit semblaient irréelle sur Lakeshire, ces doutes commençaient a éroder son implacable motivation, laissant vagabonder son esprit vers Elle. Ces cheveux noirs, son sourire doux réchauffait son vieux cœur, elle ne l’avait pas repoussé malgré les critères nains en matière de sélections de personnes de bonne compagnie, il avait même parlé de son passé, lui qui cherchait tant a le fuir.. Et puis.. Ramenant son esprit aux cotés pratique des choses, il repoussa ces pensées et se remémora son serment, se fustigeant de ce laissé aller il décida qu’après leur rendez vous il s’en irait, partir pour ne plus être tenté de s’arrêter.
Urvan alluma une pipe et inspira une longue taffe de fumée vanillée, laissant son regard se perdre dans le lointain, ça décision était prise, ces affaires bouclées, de toutes façons il restait rarement plus d’une journée au même endroit, réflexe de mercenaire en chasse.
Néamoins il voulait aller voir Seranar pour lui demander son aide, il savait que là ou il avait échoué, les relations, les connaissances de l’elfe lui seraient utiles. Cette fois Ashilale ne lui échapperait pas très longtemps, après il ne lui resterais qu’à débusquer son ami. Il pensait savoir ce qu’il c’était produit, d’ailleurs il s’estimait responsable, si il avait été là, son ami n’aurais pas succomber a l’appel du sang, Mais une chose était sure, si lui fallait découper la prêtresse elfe en fines lamelles pour qu’elle avoue ou se trouvait Maleck… Il n’hésiterait pas un instant.
Bien sur l’idée lui répugnait, il n’était ni un meurtrier, ni un tueur. Mais en laisser un avec un tel potentiel destructeur en liberté ne l’enchantait pas plus que ça. Que valait une vie pour cinquante ou cents autres ? Haussant les épaules avec désinvolture le vieux en conclut que de toute façon dans cette poursuite il y avait simplement deux camps, le sien et celui de Maleck, comme dans une bataille il y aurais des morts, il y en avait déjà eu, y compris sa femme, mais mettre ces personnes en danger ne lui était pas venu a l’esprit, il pensait qu’il pourrait les protéger, lourde erreur, il n’avait pas été a la hauteur, il avait échoué sur un point… Mais un serment est un serment, quoiqu’il en coûte un nain honore toujours un serment.
Urvan se leva et se dirigea d’un pas lourd vers l’auberge, il s’arrêta devant l’âtre, observa la salle, puis le comptoir, ces pensées le ramenant des années en arrière, un temps ou il avait été le tenancier d’une belle auberge, ici le fantôme d’une épouse aimante flottait aux cotés de ces amis, au dessus du bar le fusil qui lui avait été offert par Drugni trônait au coté de Sagna, La flambée était belle l’alcool coulait a flot au milieu des victuailles et des rires emplissaient la pièce. Un sourire dur éclaira son visage austère, il balaya les souvenirs de sa folie naissante, un mercenaire n’avait pas de passé, pas d’amis et orchestrer sa mort l’avait libéré des liens qui l’unissait à nombres d’entre eux dont la plus importante.. Sa sœur d’arme la jeune Shandra. Il passa une main lasse dans ces cheveux blancs, un frisson le parcouru. Abandonnant la salle du regard il monta a l’étage et s’assit sur une chaise face à la porte et poursuivit sa garde, Kimmina dormirait en paix ce soir… L’un des plus vieux mercenaire du Reikland veillait sur elle avec toutes la discipline et la rigueur qui avait fait la réputation de cette glorieuse confrérie,
Juste quelques mots s’échappant, le nain grommela dans sa barbe a l’intention des dieux.
« Et ensuite ? Une fois que tout sera fini que se passera il ? oui et une fois que tout sera fini… »
Un murmure du passé lui parvint, déposer a son cœur par le souffle du vent, un murmure que Vallaya lui avait confié un soir d’hiver.
« La fin n’est qu’un commencement… Eternel soit il ma griotte…»



Encore une partie du BG d’Urvan, je la dedie à Malekh, Shandra, Drugni, Kendor , Volkar, Feurnard, Kron, Neist, et tous les mercenaires du Reikland de la premiere heure, à Kimmina et à ceux qui ont fait evoluer le rp d’Urvan Forgefeu de part leur présence, que ce soit les guildes, les amis IG ou Irl, bref tous ceux qui m’ont fait passer un bon moment tout en donnant de la profondeur à ce personnage que je joue depuis 1998, un personnage haut en couleur auquel je me suis attaché envers et contre tout ; Je remercie aussi ma petite gnominette de femme pour sa patience qui, malgré quelques corrections a été suffisamment compréhensive envers mes heures de jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mauldred
Chevalier de la Quête
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 6017
Age : 31
Localisation : A la taverne, près du tonneau de vin
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Dangorn de Castagne
Race: Humain (Bretonnien)
Carrière (classe): Chevalier de la Quête (Chevalier du Soleil)

MessageSujet: Re: Urvan Forgefeu   Ven 15 Sep - 4:41

Tu m'excuseras, Urvi, j'ai déplacé ce post dans la partie adéquate du forum dédiée aux backgrounds pour WoW.

C'est la première fois que tu fais mention de ton passage chez la Strangule. Intéressant car, à vrai dire, je n'avais pas bien compris les raisons de ce soudain changement de guilde.

Merci pour la dédicace, ton personnage a contribué à donner du caractère à la Confrérie dès ses débuts et il y contribue encore. Wink

_________________
Démacleute Callister, Navigator de la Navis Nobilite, maison nomade Callister. (Dark Heresy & autres jeux basés sur WH40K)
Dash Mauldred, vampire ex-Orphanim, Ordo Dracul, lignée d'Elianka. (Star Citizen)
Dangorn de Castagne, chevalier bretonnien. (Warhammer Online & autres jeux basés sur Warhammer)

Petrus a écrit:
Défenseur de la veuve (si elle est bien gaulée) et de l'orphelin (s'il a de quoi payer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grumdin
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 922
Age : 41
Localisation : Dans ma mine a ecluser une ou deux binouses
Date d'inscription : 17/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Grungronhar
Race: Nain
Carrière (classe): Brise-fer

MessageSujet: Re: Urvan Forgefeu   Dim 24 Sep - 6:56

Jour 1

J’ai quitté les pénombrae, j’ai terminé mon boulot, l’elfe est saine et sauve j’ai donc décidé de trouver du boulot.

Jour 2

J’ai rencontré un certain Seranar aujourd’hui, il a fait peur aux filles du solitaire, j’ai été le voir pour lui causer. Il a pas l’air méchant, malgré les dires qui émane de la populace sur la soit disant bassesse de sa confrérie, il me semble que cet elfe agit pour un but assez honorable, il n’a pas cherché la confrontation mais plutôt la discussion. Je pense que ce doit être un fin diplomate, néanmoins je ne perd pas de vue ces dagues. Nyele n’est toujours pas rentrée, au pire je trouverais du boulot dans la garde, leurs effectifs réduits l’encourage a prendre des mercenaires sur des périodes variées.

Jour 3

Seranar a reprit contact avec moi, j’ai tenté de monter un groupe de mercenaires pour explorer le Krall et me faire un peut d’argent, mais il n’en reste pas moins qu’hormis des lâches et des pavaneurs, Stormwind est la capitale du m’a tu vus.. Il m’a proposé son aide, intéressant. Mais je préfère me débrouiller seul. Il y a un quelque chose d’instable et de pas net chez cet elfe qui propose son aide au premier nain venu.

Jour 4
J’ai a nouveau rencontré l’elfe. On a discuter des motivations de sa confrérie, je dois me ramollir car il me semble qu’un mercenaire qui travail sans honoraire devient autre chose. Pourtant de tout ce qu’il m’a dit, un point m’intéresse, ils pourraient m’aider a traquer Malekh… A réfléchir, je l’ai néanmoins avertit que je n’était pas du genre a m’engager sur la durée.

Jour 5

J’ai revu Seranar, et j’ai accepté, mon plan se met en place petit a petit. Je n’aime pas utiliser les gens, donc je me fixe une limite, je lui demanderais de l’aide chaque fois que je lui en fournirais, disons que ce sera services contre services. Par la suite j’ai rencontré leur patronne que je connaissait de vue, ou plutôt devrais je dire matrone ! Elle nous a virés de l’auberge a coup de tesson cette espèce de vieille folle ! Je comprends mon père quand il se plaignait de ma mère ! Une gnome en plus, je me demande sérieusement pourquoi je ne me fait pas payer… Travailler pour une gnome et un elfe gratuitement ! Je ramollis sérieusement ! Néanmoins, l’autre elfe que j’ai rencontré dans la prison et qui semble affilié a la strangule me rappel curieusement malekh, a part qu’il parle et bois plus.

Jour 6

Seranar a eu besoin de moi pour une mission, tout c’est bien déroulé mais pas jusqu'à la fin, on devait surveiller et embusquer un gars pour le capturé, suivit d’une petite séance de rappel de mémoire jusqu'à ce que l’autre dégénérée du bulbe lui tranche la gorge alors que je tenais le type ! Sainte merde ! A vrai dire je suis sérieusement en rogne contre cette gamine.

Jour 7

Seranar n’a pas re pointé le bout du nez, j’aimerais lui parler sérieusement de cet assassinat, c’était convenu dans le contrat, je ne fais pas dans ce genre de tricot, je suis d’accord pour ne plus me présenter sous l’étiquette de mercenaire, mais là va falloir qu’il rectifie le tir de l’autre tarée.

Jour 8

Toujours pas de séranar, aujourd’hui j’ai revu Drugni, cet espèce de vaurien, il a bon pieds bon œil. Ca fait chaud au cœur de revoir ce brave, mais a mon age, boire une chopine et discuter du bon temps ramène mal de crâne et cafard.

Jour 9

Soprano a eu besoin de moi, j’aurais du lui demander pourquoi ! Et me voilà sur un rafiot a peine plus grand que deux fûts de Kreik 66 a barboter dans cette foutue flotte de strangleronce, le tout sous une pluie diluvienne, j’ai horreur de la flotte ! A part dans le bain je n’en vois pas l’utilité, bref elle m’a demandé au cours de cette escorte d’enquêter sur une sorte de scierie de la kapitalrisk, il me semble y avoir vu de quoi assembler des engins de guerre… De retour a Stormwind après avoir laisser la rombiere au pays du moustique et de la fièvre jaune pour une affaire qui ne me concernait pas, Soprano avait décidé de faire la peau aux gobs de baie du butin, j’ai enfin vu Seranar. On a discuter du comportement de l’autre secouée, il m’a fait le coup du gars pas content parce que mes avertissements envers la gamine ne lui convenait pas, je pense qu’il y a anguille sous roche, le père Seranar n’est pas du genre emporté ou menaçant, soit il l’a prise sous son aile, sois dans sa couche ou les deux a la fois. Je lui ai fait comprendre que la menace marchait pas. Je pense qu’il a du se renseigner sur mon compte il n’a pas insisté malgré un rapport de force en sa faveur sur l’instant, cet elfe est déconcertent, même si je lui fais confiance en temps que frère d’arme, je ne peux m’empêcher de faire attention ou je met les pieds quand j’ai affaire a lui.
La soirée c’est fini a la taverne, j’ai servis avec La linotte, une brave fille.

Jour 10

Un peut de mouvement aujourd’hui, je savais qu’une guerre couvait entre nous et les chasseurs de primes, mais on a frôlés l’incident diplomatique avec les crétins d’en face… Apres une ballade avec La linotte dans les bois de Darkshire, après un peut de conversation nous avions décider d’aller la poursuivre a l’auberge en vidant la cave de la rombière pour se marrer un peut et la faire gueuler, donc nous faisons le détour pour récupérer les tonneau de merlot chez un gus près du canal quand on tombent au hasard sur un complot des chasseurs de primes, bref, ma délicatesse naturelle nous a fait vite repérés. De la c’est ensuivit un échanges d’amitié des plus enjouées, pavanage et autre promesse de mort, jusqu'à ce que Seranar et Soprano interviennent, l’une avivant le feu l’autre le calmant. De tout ce que j’ai compris, j’évite de trop causer Seranar n’a pas apprécier mes interventions durant l’interrogatoire, Jalousie ? Une certaine Saniele semble sérieusement acharnée contre nous, sûrement une enfance malheureuse qui non contente de la rendre complètement stupide l’a rendue mégalo au point qu’elle croit que la Strangule et ces membres soient emplis d’une sainte terreur quand elle rapplique sa sainte grande gueule. Tous se sont chercher des poux, contredits, c’est pas moi c’est toi, je peux te pulvériser a coup de tabouret magique, tout cela sans qu’une étincelle ne parvienne a embraser tout ça grâce, ou plutôt a cause de Seranar… Désespérant, voir même rageant sur les bords. J’aurais peut être dû parler en y repensant, bref, dans le lot une elfe semblait aussi sur d’elle que l’était Saniele, mais sans l’enfance difficile il me semble, Elle marmonnait aussi bien qu’une chèvre centenaire qu’elle pouvait découper tout le monde en morceau avec sa hache et que tout le monde frémissait devant elle… moi a part son derrière y’a rien d’autre qui m’a fait frémir… J’aime bien les elfes ils aiment bien croire a n’importe qui ou quoi, pour preuves, entre leur druides qui passe leurs temps a ronquer pour soit disant protéger leur royaume en bouffant a l’œil sur le dos de leurs compatriotes et leur Elune a deux cuivres qui dit d’etre tout amour avec tout le monde, y’ade quoi donner envie de gerber en gambadant avec des fleurs dans la barbe ! La dernière en revanche semblait du calibre de Seranar, a avoir a l’œil, pas le genre a ergoter mais a avoir suffisamment de jugeote pour comprendre qu’une guerre affaiblirait les deux guildes laissant le champs large a nos concurrents pour nous achever tous, elle semble être la seule a retenir la meute et je pense que d’après ce que j’ai compris ce doit etre une gradée et elle ne retient son monde que parce qu’elle a besoin de nous un temps ou plutôt de Seranar, je vais employer ce temps a regrouper mes anciens frères d’armes, après la déculotté qu’il ont ramassés la dernière fois… Je suis sur que les chasseurs de primes n’on pas oublié leurs vieux amis du Reikland ! J’irais peut être voir Hrunh et ces loups si il se souvient de moi il voudra peut être honorer l’alliance qui le lie a mes frères d’armes, ce qui laisserais une balance de cinquante a soixante mercenaires un sacré poids … J’ai hâte de retrouver cette elfe qui veux couper tout le monde en morceaux, savoir si elle aura autant de gueule qu’hier soir ce jour là ‘note en marge : voir a ce que Kendor ne lui fasse pas de rentre dedans’ De toute façon les chasseurs de primes ne sont pas une unité d’infanterie lourde comme la CMR, ils savent qu’ils ne pourrons jouer ni sur ce terrain ni sur un autre, qui voudrais jouer avec des mercenaires, touchez une compagnie franche et les autres vous tomberons dessus, c’est ça être mercenaire, quel que soit le camps on reste frères. Et puis j’ai jamais vu un rat défier un lion. Néanmoins je peut constater que dans tout ça La linotte semble être mêler a l’histoire, voir en être le cœur, je veillerais a ces arrières avant qu’une tuile ne se produise.

Jour 10

Aujourd’hui rien de spécial, j’ai rencontré une jeune humaine nommée Ying, elle était occuper a cogner quelques worguens, j‘avais un peut de temps et devais récupérer du matériel dans leurs camps, j’en ai profité pour l’aider, elle m’a complimenté sur mon savoir faire en matière de massacre, charmeuse va ! Apres ça je suis rentré a l’auberge. La hulotte, la rombière, la tarée et Seranar étaient là, j’ai été voir la Hulotte a la fin du service, elle avait l’air crevé je lui ai dit de m’accompagner demain soir pour repousser quelques nains sombre fer qui ont prit d’assaut le barrage nain des paluns. Comme je m’y attendais elle était enthousiasme a cette idée, brave gamine cette Hulotte, faut la sortir un peut de sa routine de serveuse sinon elle va finir par moisir derrière son comptoir.
Seranar désir me voir, mais comme a son habitude il était pressé, ce pauvre bougre finira vieux avant moi pour tout dire. Le moral dans la confrérie semble bon, même si il y a un je ne sais quoi dans l’air, nos effectifs sont toujours aussi réduit et la menace des chasseurs de primes flotte dans nos esprits, je n’ai pas eu le temps de consacrer une conversation a Kendor, toutefois je n’ose pas trop faire part de mes soucis aux chefs, étant ancien capitaine, j’ai l’habitude de prendre un peut trop les rennes, retourner simple employé est assez limité, toutefois je ne perds pas de vue non plus que mes talents ne seront pas très utile, la Strangule n’est pas une compagnie franche ni une unité de combat.

Jour 11

J’écris dans le froid de Dun Morogh… Ici personne ne nous trouvera, je pense qu c’est la meilleure solution avant que la gamine ne craque et fasse des siennes . Hier soir, la Strangule et son quartier général ont été submergé par une force dissuasive, Seranar et Soprano ont perdus les pédales, ils ont laisser faire ça ! Nous aurions dû riposter avec force, au lieu de ça ils ont suivit la voix d’une diplomatie tardive et stérile…. Je passerais sur les grandes lignes de la confrontation, des plus déshonorante a mon sens, pas moins de trois quatre confrérie pour en acculer une, je suis furieux ! Maudits soient les elfes et les humains ! J’ai même a ma grande honte aperçu un nain parmi eux, aucun honneur… Umbaraki !! Ils ont réussi a garder une homogénéité l’instant d’un temps avant de commencer a ce quereller entre eux, et nous n’en avons pas profité. Je me suis tut, mais là tout va trop loin ! Insultes et accusations voilà tout ce que sont capable de perpétrer ces chiens puants, Les mercenaires du Reikland me manquent, une telle provocation aurait débouchée sur un combat dantesque. Peut être suis je trop vieux, peut être que les temps sont a la discussion, mais le chant de ma hache m’aurait été plus doux même si il avait été le dernier son que je puisse entendre. J’emmène la petite dans les terres du nord, la bas elle se fera oublier, sans compter sur les danger d’une attaque, je ne voudrais pas qu’elle fasse l’idiotie de se rendre a ces bouchers… La Strangule a perdue une bataille majeure, j’espère que ça ne marquera pas sa fin. Néanmoins je me suis engagé sur parole auprès de Seranar, je ne les abandonnerais pas, non ! Je vais recouvrer quelques forces pour mieux revenir. Je porte donc le nom de tous les chiens qui servent dans ces confréries de lâche dans mon livre des rancunes sous le nom d’Umbraki de la pie colleuse, aussi vrai que les elfes sont des traître et que l’or brille, je réclamerais vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grumdin
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 922
Age : 41
Localisation : Dans ma mine a ecluser une ou deux binouses
Date d'inscription : 17/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Grungronhar
Race: Nain
Carrière (classe): Brise-fer

MessageSujet: Re: Urvan Forgefeu   Dim 24 Sep - 6:57

Jour 12

Je pensais les avoir semer en passant par les haut plateaux, erreur de ma part. Ils nous ont retrouvé a Menethil, Soprano aussi. J'ai tenté de les perdres dans les marais des paluns, et prendre un gryffon au refuge de l'orniere mais a peine arrivés a Soutshore j'ai apperçu l'une de leurs alliées... J'ai payé trois semaines d'avance pour la chambre, cela nous laissera une marge de manoeuvre durant laquelle nous remonterons un peut plus loin au nord ouest, je connais un endroit ou l'accès est difficile, près d'un chateau ou se terre l'ennemi, en cas de probleme nous pourrons toujours nous y replier. La gamine a l'air de revivre et c'est tant mieux, je prefere la savoir en pleine forme, il y aura tôt ou tard confrontation et nous ne seront pas de trop pour repousser leur attaque, il nous testerons c'est certain! Néamoins nous seront plus que prèt pour les recevoir, je leur concocte une surprise de mon cru, a présent c'est moi qui joue, je suis sur mon terrain..

Jour 13

Le coup me semble bien plus grave qu'il n'y parait... Me voir ainsi etre obligé de me mefier de mes propres freres d'armes mercenaires fût une sacrée claque... Trop de choses se melent, des serments qui se contredisent, il me faudra faire attention. Kendor m'a lancé un avertissement a ne pas prendre a la légère. Ce chemin que je sui me conduira t'il a affronter ceux qui sont ma seule famille? Néamoins là ou il a des amis j'ai des ennemis, qu'importe de trop réfléchir, a chaque jours sa peine le voila avertit aussi, j'espere simplement que je n'aurais pas a affronter mes anciens camarades en infériorité numérique et sur un terrain que je ne connais pas. De futiles espoirs s'evanouissent... De toute maniere esperer est pour les idiots, je suis maitre de mon destin et libre!
Je regrette mes Rôdeurs, je regrette a cette instant chaques vie qui ont été sous mes ordres, j'enrage de ma propre impuissance, mais rien ni personne ne me ferons revenir sur mes serments, je protegerais la petite tant qu'il me restera un souffle de vie, et si il lui arrive malheur je la vengerais. J'annoterais donc ceci dans mon livre des serments, sous le nom du serment de Soutshore.
Une guerre d'usure commence....
En parlant de combat, j'ai ete voir ce que le bassin d'Arathi et le goulet des Warsong devenais, toujours le meme constat, une horde dont la suprématie est incontestable (mais que fais Sark... Le conseil de la CMR :p)

Jour 14

Ce soir Kimmina m'a contacté... Son mari a refait surface, elle desir me voir pour en parler, surement que nous restions ami. Qu'importe, je n'ai nis le temps ni l'envie, trop a faire...

(J’avertis que ces posts sont totalement rp et donc pas du jugement du joueur sur l’autre joueur, mais celui de mon personnage sur d’autres personnages. Je le stipule afin d’éviter tout quiproquo, je ne juge ni le rp ni la personne derrière l’écran, mais analysés a la manière d’Urvan les évènements d’hier, manière rustre certes, mais avec le pragmatique et la mauvaise foi qui lui saillent a merveille. Bien sur en postant ceci pour le plaisir d'écrire, je prend en compte que ça ne sera pas laché en rp dans storm vu que c'est le journal d'urvan et que normalement a moins de le lui voler, personne ne sais de quoi il retourne Smile)


Dernière édition par le Dim 24 Sep - 8:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ankor Barrberousse
Brisefer
Brisefer
avatar

Nombre de messages : 1395
Age : 30
Localisation : En train d'étriper de L'orcs
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Urvan Forgefeu   Dim 24 Sep - 8:35

J'aime beaucoup j'espère que sa va continué ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mauldred
Chevalier de la Quête
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 6017
Age : 31
Localisation : A la taverne, près du tonneau de vin
Date d'inscription : 15/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Dangorn de Castagne
Race: Humain (Bretonnien)
Carrière (classe): Chevalier de la Quête (Chevalier du Soleil)

MessageSujet: Re: Urvan Forgefeu   Dim 24 Sep - 8:56

Que s'est-il passé avec Kendor ? Il apparaît dans le récit, mais on se demande à quelle confrérie appartient Urvan. Par moments, on pense qu'il travaille pour la Strangule, puis pour les Mercenaires du Reikland, puis il y a une vague phrase comme quoi les Mercenaires du Reikland seraient devenus des "éléments gênants" (pour ne pas dire des ennemis), puis tout d'un coup ils deviennent sa seule famille... j'y comprend plus rien. Laughing

_________________
Démacleute Callister, Navigator de la Navis Nobilite, maison nomade Callister. (Dark Heresy & autres jeux basés sur WH40K)
Dash Mauldred, vampire ex-Orphanim, Ordo Dracul, lignée d'Elianka. (Star Citizen)
Dangorn de Castagne, chevalier bretonnien. (Warhammer Online & autres jeux basés sur Warhammer)

Petrus a écrit:
Défenseur de la veuve (si elle est bien gaulée) et de l'orphelin (s'il a de quoi payer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grumdin
Poivrot
Poivrot
avatar

Nombre de messages : 922
Age : 41
Localisation : Dans ma mine a ecluser une ou deux binouses
Date d'inscription : 17/08/2006

Feuille de personnage
Nom: Grungronhar
Race: Nain
Carrière (classe): Brise-fer

MessageSujet: Re: Urvan Forgefeu   Dim 24 Sep - 9:18

(Alors j'explique, l'écriture d'un journal est complexe, car c'est avant tout un journal ^^ donc seul urvy le comprends. En Hrp Urvan se "sert" de la strangule pour retrouver Malekh. Suite a cela il c'est retrouver dans une guerre qui ne le concerne pas (qui a dit comme d'habitude!!^^)
le probleme notre nain sentimental c'est mis en devoir de proteger une jeune fille qui y est mélée jusqu' a l'os. Apres une discution il apparait que Kendor est un ami de nombreux personnages ennemis a la strangule et a sa protegée.
Le coté nain warhameurien ressort bien dans son conflit personnel sentiments/serments
Les mercenaires du Reikland son ces freres, toutefois Kendor avoue que si on enquiquine ces amis (es^^) il se lachera
Il a fait serment de ramener Malekh donc il doit coopérer avec la Strangule aupres de laquelle il c'est engagé sur parole
Il a fait serment de proteger l'humaine envers et contre tout mais ceux qui lui en veulent sont les amis(es toujours^^) de Kendor
Bref un meli melo en un mot, Urvan se retrouve tirailler entre ces serments et son amitier indelebile envers les mercenaires du Reikland, ils ne sont pas vraiment des géneurs, mais a ces yeux une menace potentiele a ne pas prendre a la legere, il fera tout pour eviter le conflit avec eux, ça ne sert ni ces interets, ni ces serment. Mais si d'aventure ils intervenaient le vieux protegera Elyane envers et contre tout.

MAintenant vous comprenez la difficulté de jouer un vrai nain? Donc dans son journal Urvan s'impose la vision de ce qu'il peut arriver au milieu de ce qu'il est arrivé, je sais que vous pouvez vous y perdre, mais laissez le avancer vous comprendrez petit a petit les tenants et aboutissents. Il est extrement difficile d'ecrire chaque soirs de jouer sans aller trop loin et devoiler tout d'un coup. J'ecris ce qui se passe en jeu a l'instant T. C'est extremement difficile donc @ Dangorn laisse moi le temps ^^ @ Kendor il n'y a pas de conflits, juste des réserves, a savoir qu'Urvan l'a laisse entrevoir dans le jour 10 beaucoup de jeune femmes dans l'histoire se servent d'un peut tout le monde. A savoir peut etre que meme Urvan est manipulé^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ankor Barrberousse
Brisefer
Brisefer
avatar

Nombre de messages : 1395
Age : 30
Localisation : En train d'étriper de L'orcs
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Urvan Forgefeu   Dim 24 Sep - 10:10

C'est en effet très très compliqué...enfin c'est sa qui fait l'attrait de la chose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Urvan Forgefeu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Urvan Forgefeu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mercenaires du Reikland :: Taverne du Squig Boiteux [RP/Public] :: La bibliothèque-
Sauter vers: